Suivez le guide du matériel et des ressources utiles en symptothermie.

Categories:

Vous vous lancez en contraception naturelle et vous ne savez pas quel thermomètre choisir ? Vous êtes à la recherche de ressources utiles en symptothermie ? C’est le bon endroit. Je vous détaille dans cet article les ressources utiles et le matériel à prévoir pour bien démarrer la symptothermie. Je vous guide aussi dans votre choix entre la méthode papier ou l’appli pour débuter la contraception naturelle. Suivez le guide !

Les ressources utiles en symptothermie

Pour débuter la symptothermie, il y a selon moi une ressource à connaître absolument, c’est le manuel « La Symptothermie complète » en pdf, diffusé en libre accès sur internet.

C’est avec ce manuel que j’ai appris la symptothermie en autodidacte et je suis impressionnée par la quantité d’informations et la précision des données qu’il contient. Selon moi, c’est vraiment un très bon support d’apprentissage. Et en même temps, je le trouve un peu indigeste… C’est notamment pour ça que j’ai eu envie de vous proposer des vidéos et des articles sur la contraception naturelle, en format court, avec un thème abordé à chaque fois.

Ce manuel regroupe en fait toutes les bases de la symptothermie, mais aussi le mode d’emploi de l’appli Sympto, ce qui fait que les informations peuvent sembler un peu dispatchées. Et pour celles qui veulent se lancer avec la méthode papier, comme je l’ai fait au départ, c’est un peu difficile de garder la foi alors que ce manuel prône vraiment l’appli Sympto. La Fondation SymptoTherm, qui a édité ce manuel et développé l’appli Sympto, fait sa pub, en somme, ce qui est bien normal d’une certaine manière !

Ceci dit, dans mes articles comme dans mes vidéos, j’aurai du mal à aller autant dans le détail que ce manuel, alors surtout, prenez le temps de le lire en complément de ce que je vous transmets-là. Plus vous aurez d’infos, avec des manières différentes d’expliquer les choses, plus vous aurez de facilité à vous lancer dans la symptothermie en toute sécurité !

Choisir son thermomètre pour la symptothermie

Il n’y a vraiment pas besoin de grand-chose comme matériel pour se lancer en contraception naturelle. Le principal investissement que vous allez avoir à faire, c’est d’acheter un thermomètre avec deux décimales, ce qui coûte entre 10 et 20 euros sur Amazon…

En fait, il existe des thermomètres spécialement conçus pour la symptothermie, comme celui-ci par exemple. C’est la même marque que celui que j’utilise, Cyclo test lady, et le mien est très bien.

Les deux décimales après la virgule (ex. : 36,38 °C) sont très importantes, car en symptothermie, on considère qu’une montée de température de 0,05 °C est significative ! Nous sommes vraiment dans des observations de variations de température corporelle très précises et subtiles.

Une fois que vous avez votre thermomètre, eh bien, c’est parti !

Enfin, il vous reste à déterminer si vous souhaitez annoter vos observations sur papier ou vous servir d’une appli. Voici selon moi les avantages et inconvénients des deux méthodes.

⏩ Cet article pourrait aussi vous intéresser : Application Symptothermie Gratuite : j’ai Testé Moonly pour Vous ! 

Méthode papier ou appli en symptothermie ? Avantages et inconvénients de chaque méthode

Pratiquer la symptothermie sur papier

Alors déjà, par rapport à la méthode papier, sachez que je l’ai pratiquée pendant presque un an avant mon projet bébé. Je n’avais pas de smartphone et j’ai appris la symptothermie avec cette méthode-là, ce qui m’a très bien convenu. À chaque nouveau cycle, j’imprimais le modèle de cyclogramme proposé à la fin du manuel dont je parle ci-dessus. Je le collais dans un joli carnet dédié et j’y notais à la fois mes observations de la glaire cervicale et mes prises de température.

Ce que j’ai apprécié en apprenant la symptothermie avec la méthode papier, c’est que ça m’a vraiment obligée à bien comprendre les différentes variables à observer et les aspects sur lesquels il faut être vigilant en symptothermie. C’était moi qui étais maître de mes annotations, je n’avais pas d’outil pour faire les analyses à ma place. Je devais savoir placer le grand D, le petit d, le jour sommet, la ligne des températures basses et savoir déterminer si une montée de température était bien significative. Bref, testez la méthode papier, au moins une fois, pour vous assurer que vous avez bien compris le mécanisme de la symptothermie !

Ceci dit, je peux tout à fait me relier à celles qui trouvent cela contraignant, surtout sachant qu’il a des applis qui font ce travail-là super bien. Imprimer le cyclogramme, noter au crayon à papier, déterminer la position des variables soi-même, ça demande quand même un peu de boulot, surtout quand on n’a pas l’habitude. Alors j’ai envie de dire, si c’est un moment de plaisir, continuez la méthode papier, sinon, passez à l’appli. Là aussi, je vous donne mon avis.

⏩ Découvrez mon article : Comment savoir si on est enceinte sans test ? | Le Secret

Utiliser une appli pour la symptothermie : pas n’importe laquelle

Déjà, première chose à savoir sur les applis : il n’y en a pas 36 000 qui se basent vraiment sur la symptothermie, seules quelques-unes sont vraiment fiables, toutes les autres sont plutôt des applis d’observation du cycle menstruel, mais ne sont pas du tout assez poussées pour appuyer une méthode contraceptive !

Depuis que j’ai repris la symptothermie, je suis passée moi aussi en mode appli. J’avais la flemme de revenir à la méthode papier et je souhaitais tester l’appli Sympto pour vous (dans le Play Store, on la trouve sous le nom « Fertilité : sympto PLUS »). Cette appli coûte 19 € après une période d’essai d’une quinzaine de jours et franchement, ça vaut le coup parce qu’elle est très précise, très poussée dans les calculs qu’elle arrive à faire seule et nous assure une fiabilité optimale si nous réalisons des observations consciencieuses.

Avantages et inconvénients de l’appli Sympto

L’avantage de l’appli Sympto, c’est qu’elle fait vraiment tous les calculs à votre place : elle place le grand D, le petit d, le jour sommet, les montées de températures, la ligne de température basse et vous dit à tout moment si vous êtes en phase fertile ou infertile. Elle s’adapte aux cas particuliers de votre cycle : si par exemple l’ovulation a raté, elle continue à vous placer en phase fertile, même si vous observez des saignements que vous prenez pour vos règles par exemple. Bref, elle ne vous fait prendre aucun risque.

Dans un autre côté, le risque à mon avis est de s’en remettre totalement à la technologie et de ne pas comprendre en profondeur comment fonctionne la symptothermie. À force d’avoir une machine qui fait les analyses pour soi, on en oublierait presque que la symptothermie est une fabuleuse méthode pour se reconnecter à notre corps et à nos ressentis. Moi j’essaye toujours de me souvenir que certaines expertes arrivent à pratiquer la contraception naturelle sans avoir plus rien besoin de noter, juste avec les observations de la glaire cervicale. Ça me permet de me souvenir que c’est d’abord l’observation des signaux de mon corps qui comptent, et je les confronte aux interprétations de l’appli pour vérifier que je ne me trompe pas.

Et vous, êtes-vous plutôt papier ou appli ? Faites-moi vos retours en commentaires.

Si vous avez aimé notre article, vous êtes libre de le partager ;-)
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Tags:

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

🎁 LIVRE OFFERT 🎁 Les 5 clés du Cycle Féminin

%d blogueurs aiment cette page :