Voici à quoi ressemble une montée tardive de température en symptothermie.

Categories:

Pratiquer la contraception naturelle ok, mais concrètement, comment ça se passe ? Je vous explique dans cet article ce qu’est un cyclogramme en symptothermie, et qu’est-ce qu’on y note pour avoir toutes les données nécessaires à l’analyse de votre cycle. Vous allez voir, c’est visuel et ça prend seulement quelques minutes par jour, ni plus ni moins ! Grâce à votre graphique en symptothermie, vous savez exactement où vous en êtes dans votre fertilité, à n’importe quel moment de votre cycle menstruel.

Le cyclogramme en symptothermie

Qu’est-ce qu’un cyclogramme ? Le graphique pour la symptothermie

Le cyclogramme, c’est le tableau ou le graphique qui nous permet d’annoter toutes les informations utiles à l’observation de notre cycle et à la pratique de la contraception naturelle. Pas besoin de le créer soi-même, il en existe heureusement des modèles déjà existants, comme celui du manuel « La symptothermie complète » en version papier, et celui que l’on remplit directement dans l’appli Sympto.

Que doit-on noter sur notre cyclogramme pour la contraception naturelle ?

Qu’est-ce qu’on y note ? Tout ce qui a trait à la prise de température d’une part et à l’observation de la glaire cervicale d’autre part.

La prise de température

Pour la température, on peut préciser sur notre cyclogramme si l’on effectue une prise buccale, vaginale ou anale. En phase fertile, on note chaque jour notre température et l’heure à laquelle nous l’avons prise : c’est-à-dire l’heure de notre réveil, car on prend la température immédiatement après s’être réveillée.

La glaire cervicale

Concernant la glaire cervicale, il y a deux choses à prendre en compte : le ressenti interne et les observations externes. En général, le ressenti interne arrive en premier et nous pouvons noter une sensation de sécheresse, d’humidité ou de mouillé. Il peut n’y avoir aucune sensation aussi. Les observations externes se font notamment sur le papier toilette, après s’être essuyée. Là, nous pouvons observer la texture de la glaire cervicale lorsqu’elle est présente : pâteuse, filante ou cassante. Je vous expliquerai les différents états de la glaire cervicale plus en détail dans le prochain article.

Les autres observations utiles

Sur notre cyclogramme, nous pouvons également noter nos rapports sexuels, et s’ils sont protégés ou pas. Évidemment, si nous sommes dans une démarche contraceptive, il est important de se protéger en faisant l’amour en phase fertile ou d’opter pour une sexualité non pénétrative à ce moment-là. Si nous sommes dans des cas particuliers comme l’allaitement ou la péri-ménopause, nous l’indiquons également. Nous avons tout intérêt à y indiquer aussi les informations qui pourraient avoir une importance dans l’interprétation des données : malade, fait la fête, mal dormi, etc.

⏩ Cet article pourrait vous intéresser : L’Aspect de la Glaire Cervicale en Images

Illustrations de cyclogrammes en symptothermie

En image, voici à quoi ressemble un cyclogramme en version papier. En l’occurrence, c’est l’un de mes cyclogrammes que j’ai pris en photo :

Voici un cyclogramme version papier en symptothermie.

Vous trouvez ce modèle de cyclogramme vierge à la fin du manuel « La symptothermie complète », diffusé en libre accès sur internet. Il existe également plusieurs modèles de cyclogrammes en pdf pour la contraception naturelle sur internet.

Lisez aussi mon article pour pratiquer la symptothermie sur cyclogramme papier.

Et voici comment se présente un cyclogramme sur Sympto :

Voici un cyclogramme réalisé sur l'appli Sympto

Source : illustration issue du manuel « La symptothermie complète », rédigé par la Fondation SymptoTherm et diffusé en libre accès sur internet.

Pour débuter le cyclogramme : déterminer le premier jour de son cycle menstruel

Pour débuter son graphique en symptothermie, encore faut-il savoir quel jour on le fait démarrer ! Et à quel jour de notre cycle ça correspond !

Le premier jour de notre cycle menstruel en symptothermie, et donc le premier jour de notre cyclogramme, correspond à l’arrivée de nos règles. Et plus précisément, cela correspond au premier jour abondant de nos lunes.

⏩ Découvrez aussi mon article : Comment bien Choisir son Thermomètre en Symptothermie ?

Nous avons toutes un flux différent. Ce flux évolue aussi en fonction de nos cycles et selon les moments de nos menstruations. Pour certaines, le flux abondant arrive dès le premier jour : dans ce cas, pas de question à se poser. Mais dans mon cas par exemple, j’ai souvent de faibles saignements qui m’indiquent l’arrivée de mes règles. Et c’est seulement le lendemain que je commence à avoir un flux abondant : c’est donc ce jour-là que commence mon nouveau cyclogramme vierge.

Sur Sympto, le premier jour du cycle correspond nécessairement à l’indication de 3 gouttes de sang sur l’appli. Si vous choisissez seulement 2 gouttes, ça n’est pas pris en compte. Alors, même si vous avez des règles vraiment très peu abondantes, ce premier jour correspond quand même à votre jour de flux le plus abondant et il faut l’annoter avec les 3 gouttes de sang. Si vous utilisez la version papier, à vous de trouver les symboles qui vous parlent pour remplir votre cyclogramme.

Voilà pour ce rapide tour d’horizon du cyclogramme en symptothermie et de ce qu’on y indique. N’hésitez pas à vous abonner à notre chaîne YouTube pour suivre la suite de l’aventure et découvrez le Quiz : La symptothermie est-elle faite pour vous ?

Maëlle

Si vous avez aimé notre article, vous êtes libre de le partager ;-)

Tags:

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voudriez-vous recevoir mon livre gratuit

"Les 5 clés du Cycle Féminin" ? :)

%d blogueurs aiment cette page :