Comment avoir des règles moins abondantes ?

Vous vous demandez comment avoir des règles moins abondantes ? Vous rêvez de ne plus avoir peur des débordements ? Dans cet article, je vous partage ce qui marche pour diminuer les règles trop abondantes. Découvrez le flux instinctif libre et son impact sur le sang menstruel. Poursuivez vos découvertes en apprenant comment modifier votre hygiène de vie pour rétablir votre équilibre hormonal et ainsi, mieux vivre vos règles !

Comment avoir des règles moins abondantes : ce qui a fonctionné pour moi

S’il est une chose dont j’ai envie de vous parler, c’est bien du flux instinctif libre. Cette pratique a révolutionné ma relation à mon corps et elle m’a permis de vivre mes règles de façon beaucoup plus apaisée ! Avant de vous offrir mon témoignage, découvrez ce qu’est le flux instinctif libre !

Qu’est-ce que le flux instinctif libre ?

Le flux instinctif libre est une pratique basée sur l’écoute des signaux corporels durant les règles, de façon à déverser le sang menstruel aux toilettes plutôt que dans une protection hygiénique.

Car, aussi étonnant qu’il puisse paraître, il est en effet possible d’anticiper les moments où le sang arrive à la vulve, plutôt que de s’en rendre compte au moment où il coule dans la serviette.

Peut-être pensiez-vous que le flux menstruel s’écoule en continu ? Il n’en est rien. Ce sont les contractions de l’utérus qui provoquent l’évacuation du sang. L’écoulement est donc discontinu, d’où la possibilité de repérer les moments où le sang s’apprête à couler.

Comment ? Tout dépend des femmes. Certaines sentent simplement le besoin d’aller aux toilettes, comme si elles avaient besoin d’uriner. D’autres ressentent une pression au niveau du bas ventre, une forme de pesanteur. Peut-être même que certaines arrivent à déceler les contractions de l’utérus, qui peuvent être douloureuses ou non.

En fonction de l’intensité des signaux, nous pouvons savoir s’il est urgent de nous rendre aux toilettes ou si nous pouvons attendre un peu. Comme pour la continence urinaire en somme. Il est d’ailleurs aussi possible de parler de continence menstruelle.

Est-ce que cela vous a donner envie de tester ? Laissez-moi vous raconter comment j’ai réussi à avoir des règles moins abondantes depuis que je pratique le flux instinctif libre !

L’évolution de mes menstruations depuis le début de ma pratique du flux instinctif

J’ai découvert le flux instinctif libre en 2017, alors que je portais un stérilet au cuivre. Du fait de celui-ci, j’avais un flux très abondant et particulièrement fluide, ce qui n’était pas simple à gérer.

Par exemple, lorsque je portais une coupe menstruelle, je ne pouvais pas la garder plus de quelques heures lors des jours de flux abondant, car le sang avait tendance à couler le long de la paroi de la coupe et celle de mon vagin, malgré l’effet ventouse…

J’ai donc expérimenté le flux instinctif libre, mais au départ sans grande conviction car je me disais qu’il n’était pas vraiment possible de le pratiquer avec un stérilet. Et pourtant… j’ai rapidement observé des résultats probants. J’arriverais à déverser une bonne partie de mon flux menstruel aux toilettes, disons les ¾ au bout de quelques cycles. Mais comme le flux était très abondant durant au moins 2 jours, je me rendais très souvent aux w.c. !

Petit à petit, j’ai réussi à espacer les passages aux toilettes. Aujourd’hui par exemple, je n’ai plus qu’un jour de flux abondant durant mes règles et je vais aux toilettes toutes les heures environ, ce jour-là (alors que j’y allais parfois toutes les 20 min avant). Les jours suivants, c’est plutôt toutes les 2-3 heures. Et tout cela en étant au sec dans ma culotte durant mes règles et sans le stress de la protection qui déborde ! Avouez que c’est bluffant, non ?

Les bénéfices du flux instinctif libre ne s’arrêtent pas là car voyez-vous, celui-ci a généralement aussi l’effet de diminuer la durée des règles et les douleurs associées !

Eh oui, quand on se reconnecte à son corps et que l’on prête attention aux signaux qu’il envoie, celui-ci se détend et tout s’améliore. Le flux instinctif libre est un merveilleux moyen de se réconcilier avec ses règles.

⏩ Cet article pourrait vous intéresser : Comment Pratiquer le Flux Instinctif Libre ? | 11 Étapes pas à pas

Flux abondant et alimentation

Un autre aspect fondamental du cycle menstruel dont j’ai envie de vous parler, c’est son lien avec notre hygiène de vie et plus précisément notre alimentation. Je vous laisse découvrir.

L’abondance du flux menstruel et l’hygiène de vie sont complètement liés

Vous ne le savez peut-être pas, mais la plupart d’entre nous présente un déséquilibre hormonal plus ou moins important au niveau de leur cycle menstruel. Et c’est notre hygiène de vie qui est en cause !

Une alimentation trop sucrée, trop riche en mauvaises graisses ou trop axée sur le gluten peut engendrer un déséquilibre entre les œstrogènes et la progestérone dans le corps. Car notre foie, dont le but premier est de détoxifier notre organisme, n’arrive plus à suivre la cadence avec l’alimentation que nous lui fournissons.

Alors que le foie est censé dégrader les œstrogènes une fois qu’elles ont joué leur rôle dans le corps, il se fait dépasser, et celles-ci s’accumulent dans notre organisme. Résultat : nous avons trop d’œstrogènes dans le corps par rapport à la progestérone.

C’est bien gentil tout ça me direz-vous, mais quel lien avec vos règles ? Il se trouve que l’un des symptômes très fréquents de ce déséquilibre hormonal est le flux trop abondant…

La bonne nouvelle, c’est qu’il n’est pas forcément nécessaire de tout changer dans votre alimentation. Quelques ajustements peuvent suffirent à observer de vrais résultats ! Comment avoir des règles moins abondantes ? Voyons cela ensemble.

Prendre de bonnes habitudes alimentaires pour diminuer le flux menstruel

Tout d’abord, revenons à la base : 5 fruits et légumes par jour ainsi qu’une hydratation suffisante sont nécessaires à votre bien-être (je suis désolé pour le petit côté « encart publicitaire » ;). Ces deux premiers points permettent, entre autres, de prendre soin de votre transit. En effet, la constipation chronique est l’ennemi numéro 1 de l’équilibre hormonal.

D’autres ajustements viennent compléter ces recommandations essentielles. J’aimerais notamment vous parler du gras, malheureusement trop diabolisé. En fait, il suffit de comprendre que certaines graisses sont bien meilleures que d’autres, et même totalement essentielles. Il s’agit notamment des huiles végétales extraites en première pression à froid (cela leur permet de conserver toutes leur propriétés).

Toutes les huiles riches en oméga 3 sont particulièrement intéressantes car ceux-ci manquent généralement dans notre alimentation. Vous pouvez donc opter pour l’huile de colza, de noix, de cameline ou encore de lin. Toutes ces huiles s’utilisent crues. Je vous conseille d’en ajouter sur vos plats ou crudités, à raison d’une cuillère à soupe par jour minimum.

Si en plus de ces différents conseils, vous prenez aussi une poignée de fruits secs par jour (amandes, noisettes et noix), ce sera parfait. Ces graines oléagineuses sont très riches en magnésium entre autres, élément essentiel au cycle menstruel.

Avec ce tour d’horizon du flux instinctif libre et des ajustements à réaliser dans votre alimentation, vous sentez-vous plus outillée pour réussir à avoir des règles moins abondantes ? Dites-le-moi en commentaire !

Si vous avez aimé notre article, vous êtes libre de le partager ;-)
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Tags:

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voudriez-vous recevoir mon livre gratuit

"Les 5 clés du Cycle Féminin" ? :)

%d blogueurs aiment cette page :