Un guide pour choisir son thème de cercle de femmes.

Categories:

Vous cherchez des idées de cercle de femmes ? Les séances à thème vous semblent prometteuses ? Moi aussi ! Découvrez 31 thèmes de cercle de femmes à explorer, tout aussi passionnants les uns que les autres. Nous partirons du rapport au corps pour arriver à la question du genre, en passant par la connaissance de notre nature cyclique, les différentes étapes de la vie ou encore la gynécologie au naturel. Faites votre choix !

1. Parler seins : un thème de cercle de femmes si révélateur

J’ai le souvenir d’une séance du cercle de femmes que je co-organisais à une époque. Nous avions choisi de parler de nos seins et de la question du soutien-gorge : en porter ou ne pas en porter ? Je crois que c’est la séance qui m’a le plus marquée dans sa profondeur et son intensité.

Une femme nous a confié qu’elle avait un sein vraiment plus petit que l’autre et nous a parlé de comment elle vivait cette différence. J’ai été très touchée de ce partage et j’ai vraiment le souvenir que cette discussion a scellé une relation d’un autre ordre entre nous : nous étions passées dans le domaine des confidences, nous étions 100 % en confiance les unes avec les autres.

Une autre femme nous a partagé le fait qu’elle n’arrivait pas à dormir sans soutien-gorge, surtout en présence d’un homme. Elle n’arrivait pas à accepter le volume de ses seins et elle était très mal à l’aise à l’idée de les sentir ballotter librement sur le côté durant la nuit.

Je suis émue en écrivant ses lignes, car pour avoir vu pas mal d’amies nues, je sais à quel point les poitrines des unes et des autres peuvent être différentes et à quel point nos seins jouent un rôle crucial dans notre rapport au corps.

2. Porter un soutien-gorge ou non : trucs et astuces de filles

Une thématique liée à celle de notre rapport à nos seins est bien sûr la question du soutien-gorge. En porter, ne pas en porter ? Ou peut-être quand en porter, quand ne pas en porter ? Quelles sont les alternatives ?

La question est épineuse parce qu’évidemment, ce n’est pas tout à fait pareil pour une femme qui a une poitrine toute menue et pour celle qui a des seins volumineux. Il faut s’attendre à recevoir la remarque : « C’est bien gentil, mais avec des gros seins, on ne peut pas faire autrement ! »

Ceci dit, il me semble que la réponse n’est pas si tranchée. En faisant des recherches sur le blog de référence Free the boobies par exemple, je me suis rendu compte que de nombreuses femmes avec une poitrine volumineuse pratiquaient le no bra sans problème.

Et j’imagine que beaucoup en ont envie, mais ne se l’autorisent tout simplement pas. C’est là que ce thème de cercle de femmes peut vraiment aider, car en écoutant les témoignages et les astuces d’autres femmes, on peut avoir envie de se lancer. Et puis ce qui est certain, c’est qu’en se lançant à plusieurs on se sent plus fortes ! Pourquoi pas imaginer un défi en décidant qu’après la séance, chacune décide de ne pas porter de soutien-gorge pendant tout le weekend suivant par exemple !

3. Poils ou sans poils : pourquoi ne pas se donner un défi entre femmes ?

Sur la question des poils, je trouve aussi les cercles de femmes hyper pertinents ! Il y a plein de raisons de vouloir s’épiler, c’est clair ! Mais il y a aussi plein de raisons de ne pas ou ne plus vouloir le faire (partout ou dans certaines zones seulement, d’ailleurs).

Et malheureusement, il y a aussi plein de raisons d’avoir peur ! Le regard des autres peut être tellement rude pour ce qui est de la pilosité féminine… Le regard des autres femmes, notamment ! Et bien sûr, notre propre regard sur nous-mêmes.

Cela fait maintenant 10 ans que je ne m’épile plus, donc je sais de quoi je parle ! Je peux dire qu’appartenir à un cercle de femmes à la période où j’ai débuté et d’avoir pu me lancer en même temps que d’autres amies m’a énormément soutenue.

Toute seule, je ne sais pas si j’aurais osé et surtout, je ne sais pas si j’aurais tenu… Et pourtant, quelle fierté de pouvoir montrer mes poils à d’autres femmes lors de notre cercle de femmes ! Avec beaucoup de peur c’est sûr, le rouge aux joues d’embarras c’est vrai, mais aujourd’hui j’ai une immense gratitude envers moi-même d’avoir pris cette décision. Cela me montre à moi et au monde qu’une autre réalité est possible.

Utiliser le cadre du cercle de femmes pour se lancer des défis

4. Les règles : un sujet classique, mais si important

Sujet classique certes, mais tellement fondamental ! Nos règles reviennent globalement tous les mois, pendant environ 35 ans : il peut s’en passer des choses… Il peut y en avoir des questions dans notre tête ou des sujets que l’on aimerait pouvoir aborder avec d’autres femmes à propos des règles.

Je me souviens que dans notre cercle de femmes il y a quelques années, j’avais tendance à considérer ce sujet comme trop bateau. Je me disais que c’était tellement banal qu’il n’y avait pas grand-chose à dire à ce sujet…

Saviez-vous qu’1 femme sur 10 en moyenne est atteinte d’endométriose, avec un impact considérable sur ses règles et son cycle au quotidien ? Connaissez-vous le SOPK et ses conséquences sur le cycle menstruel ? Entre celles qui ont des règles trop abondantes, celles qui ont des douleurs de règles insurmontables et celles qui n’ont momentanément plus de règles du tout, il y en a des choses à dire sur ce thème de cercle de femmes… Alors, pourquoi pas commencer à en parler dès maintenant ?

5. Le flux instinctif libre : temps d’échange entre femmes et atelier

Vous pouvez aussi choisir d’aborder durant une séance le sujet du flux instinctif libre. Déjà, définissons ensemble ce que c’est. Pour ma part, je l’explique en disant simplement que c’est une manière de gérer ses règles en étant à l’écoute des signaux de son corps pour déverser le sang menstruel aux toilettes plutôt que dans une protection hygiénique.

Évidemment, vous pouvez être embêtée de choisir ce thème si seulement certaines d’entre vous connaissent cette pratique, voire l’ont expérimenté. L’idéal serait en effet d’avoir au moins une personne du groupe qui le pratique et qui puisse se placer en animatrice, au moins pour expliquer pendant en quoi ça consiste et comment le pratiquer.

Mais cela n’a pas besoin de se transformer en atelier d’apprentissage non plus. Vous pouvez simplement décider d’aborder le sujet pour ouvrir les possibles et voir les questions que cela soulève.

Je me souviens d’avoir eu, lorsque j’étais à la fac, une discussion avec des collègues de promo à propos du flux instinctif libre, alors qu’aucune de nous ne le pratiquait (j’ai commencé à l’expérimenter seulement quelques années plus tard). J’ai trouvé cela passionnant de découvrir la curiosité que suscitait ce sujet tant en observant les réticences si ancrées que cela soulevait.

Selon moi, le cercle de femmes est un merveilleux espace pour ouvrir de nouveaux possibles. Peut-être qu’à un moment de notre parcours nous sommes réticences, mais finalement, quelques années plusieurs et dans un autre contexte, nous nous ouvrons. C’est ce qui m’est arrivé avec le flux instinctif libre, d’où mon envie de l’aborder ici.

6. Le cycle menstruel et ses différentes phases : révéler notre nature cyclique

En évoquant le thème des règles, on dévie forcément sur un thème de cercle de femmes à propos du cycle menstruel, au moins pour évoquer la durée de nos cycles respectifs.

Nous savons pour la plupart que le cycle de 28 jours n’est qu’un mythe, mais nous n’avons pas toujours conscience des disparités qu’il peut exister entre celles qui ont des cycles très courts de 21 jours et celles qui ont des cycles longs de 35 jours, voire complètement interminables de 40-45 jours ou plus. Sans compter celles qui ont des cycles très irréguliers.

Mais ce que l’on sait moins, généralement, c’est que le cycle menstruel est découpé en plusieurs phases qui peuvent concrètement nous aider à mieux vivre notre quotidien. En effet, notre énergie évolue tout au long du cycle féminin et lorsque nous tentons de faire certaines actions au mauvais moment, nous pouvons avoir l’impression d’être en lutte permanente avec notre quotidien !

Pour aborder ce type de sujets, il peut être intéressant de s’appuyer sur des livres comme notamment Lune Rouge, de Miranda Gray, qui est un grand classique au sujet des énergies du cycle menstruel, si ce n’est LE grand classique !

7. L’observation de sa fertilité : une ouverture sur la contraception et le désir d’enfant

Poussons un peu plus loin l’observation du cycle menstruel avec la connaissance des signes de sa fertilité. Il y a tellement de femmes aujourd’hui qui sont totalement perdues dans leur fertilité. Il faut bien voir qu’on nous a toujours dit que le cycle menstruel durait environ 28 jours et que notre ovulation avait lieu au 14e jour, alors que presque aucune de nous ne vit cela. Comment s’y retrouver alors ?

Il y a pourtant des choses si simples à observer et qui peuvent être de réels indicateurs pour nous permettre d’y voir plus clair. La glaire cervicale fait partie de ces signes magiques. La glaire cervicale ? (Ah, ce jargon de la fertilité…) Vous trouverez une définition de la glaire cervicale dans cet article.

C’est certes un sujet pas très glamour, mais pourtant si utile. Et là encore, choisir ce thème de cercle de femmes et en parler à plusieurs peut permettre de faire le point sur nos connaissances et de connaître les trucs et astuces de chacune. Cela permet aussi de faire la part des choses avec les pertes blanches et de se rendre compte que ces pertes ne sont pas seulement les indicateurs de dysfonctionnements comme on pourrait le croire parfois, mais la plupart du temps, elles sont tout à fait normales et même de bon augure.

8. L’observation du col de l’utérus : une porte d’entrée vers la connaissance de soi

Peut-être l’avez-vous déjà fait ou en avez-vous entendu parler ? Avec un spéculum (il en existe des modèles pas chers en plastique sur internet) et une lampe de poche, il est possible d’aller observer son propre col de l’utérus et de voir l’intérieur de son vagin.

C’est une expérimentation que de plus en plus de femmes souhaitent faire pour mieux connaître leur corps et notamment leur vagin, cette zone de notre intimité de femmes cachée à la vue. Je sais que certaines femmes décident de faire cette expérimentation en groupe, lors d’un cercle de femmes par exemple.

Bien sûr, il est nécessaire dans ce cas de bien annoncer l’objectif de la séance en amont et de poser un cadre sécurisant et bienveillant pour permettre à chacune de se sentir à l’aise de faire cette expérience à plusieurs. Une idée qui me vient là serait de proposer à chaque femme de venir avec un châle qu’elle puisse mettre devant ses jambes ouvertes pour garder une certaine intimité au moment de l’expérimentation.

Comme je ne l’ai jamais expérimenté en groupe, je ne peux pas vraiment en dire plus à ce sujet. Ceci dit, je sais que de regarder ainsi ses profondeurs peut faire émerger des émotions qu’il peut être bon d’exprimer dans un cercle de paroles à la suite de cette observation.

9. Chant, danse et autres activités créatives : partager un moment de sororité

Partager un moment privilégié entre femmes peut être aussi l’occasion d’exprimer notre sororité à travers le chant, la danse ou toute autre activité créative (peinture, dessin, tissage, colliers de perles, sculpture sur argile, etc.). Il peut y avoir autant de thèmes de cercle de femmes que d’activités en vérité…

Les activités réalisées à plusieurs sont parfois encore plus puissantes que les mots. En tout cas, elles nous permettent de nourrir nos besoins de lien et d’appartenance différemment. Elles peuvent être un merveilleux moyen pour les plus timides de trouver leur place et là encore, la sécurité au sein du cercle est très importante.

Il existe énormément de chants de femmes ou sur les femmes qui peuvent venir nourrir la vision que vous souhaitez développer ensemble ! En français ou dans d’autres langues, vous pourrez petit à petit vous créer votre propre répertoire de chansons que vous aimez partager avec d’autres femmes lors de cercles de femmes et autres instants de sororité.

Pour ce qui est de la danse, les formes de danse libre comme la danse de 5 rythmes ou la danse tantrique peuvent être de bonnes sources d’inspiration. Et pour toutes les autres activités créatives, vous pouvez rechercher des exercices faciles en art thérapie pour trouver des idées : il existe des propositions de pratiques collectives qui peuvent être très puissantes.

Axer son cercle de femmes sur la créativité

10. Féminin sacré : qu’est-ce que c’est pour nous ? Comment voulons-nous l’incarner ?

On parle beaucoup de féminin sacré aujourd’hui, mais sans forcément prendre le temps de clarifier ce que ça veut dire pour nous et en nous. Pourquoi ne pas prendre un temps pour en discuter entre femmes et brainstormer ensemble sur ce concept ?

Bien sûr, l’idéal serait de voir sur quoi cela peut déboucher. Peut-être aurez-vous des idées sur la manière d’apporter un peu plus de sacrée dans votre quotidien ? Il est possible d’ailleurs que vous vous rendiez compte que votre cercle de femmes est le meilleur endroit pour vous reconnecter à votre féminin sacré.

Dans ce cas, vous pouvez décider de partager régulièrement des rituels à plusieurs. Rituels autour des phases de votre cycle, rituels autour des étapes de la vie, rituels de célébration des joies et de peines et aussi, bien sûr, rituels basés sur les cycles lunaires.

11. Rituels de pleine lune et de nouvelle lune : se reconnecter à la nature

Les rituels de pleine lune et de nouvelle lune ont l’avantage de pouvoir être pratiqués très régulièrement et peuvent être un merveilleux moyen de se reconnecter à sa nature de femme tout en se connectant aux énergies de la nature.

Que l’on croit en l’influence de la lune sur notre cycle menstruel ou non, les phases de la lune sont une merveilleuse illustration des différentes énergies du cycle menstruel. Même si lors d’un rituel de pleine lune par exemple, toutes les femmes qui le pratiqueront ne seront bien évidemment pas en période d’ovulation toutes en même temps, il reste tout à fait possible d’en célébrer les qualités.

Je n’ai pas beaucoup exploré ce thème de cercle de femmes jusqu’à présent, mais j’ai remarqué que ces rituels sous forme de cercles sont de plus en plus courants sur les réseaux sociaux par exemple. Cela me permet de préciser qu’il est d’ailleurs tout à fait possible de vivre différentes formes de cercles de femmes aujourd’hui, notamment en virtuel, ce qui se développe de plus en plus.

12. La puberté : fêter la transition vers la femme adulte

Les thématiques des cercles de femmes peuvent également être basées sur les différentes étapes de la vie. Comme j’aurais aimé pouvoir participer à un cercle de (jeunes) femmes à la puberté, lorsque je me posais tant de questions sur mon corps, mon sexe, mon cycle…

J’aime beaucoup imaginer que ma fille, à l’âge de la puberté, puisse discuter de tous les sujets qui la tracassent avec d’autres filles de son âge. Je me dis qu’en amenant bien les choses, j’aurai peut-être un rôle à jouer, en tant que maman, pour permettre à cet espace d’exister au moment venu. Et il me semble que sur ce point, il existe encore beaucoup de choses à inventer…

13. Premières règles : cercle de femmes ou cercle intergénérationnel ?

Évidemment, parler de puberté m’amène à aborder le sujet des premières règles. Est-il possible, souhaitable, envisageable que nos propres filles puissent célébrer leurs premières règles à plusieurs ?

C’est une idée lancée comme ça et chaque situation est spécifique, mais j’aime l’idée de la Tente Rouge où les femmes plus expérimentées accueillent leurs filles avec bienveillance au sein de cet espace pour célébrer leur passage dans la vie de femme.

Bien sûr, les sujets de discussion des jeunes filles à cet âge ne sont sans doute pas les mêmes que ceux de leurs mères, mais je me demande comment il reste possible d’expérimenter et de valoriser l’intergénérationnel entre les femmes tout de même. À vos idées !

Célébrer la puberté et les premières règles

14. Devenir maman ou pas : une question que les femmes n’avaient pas la liberté de se poser autrefois (ou si peu)

Ouvrir sur le thème de la maternité, c’est nécessairement ouvrir sur plein de sujets. Il y aurait tellement de choses à dire ! Au point qu’il peut être envisageable alors, de créer un cercle de mamans, avec ses thématiques bien spécifiques.

Ceci dit, si certaines d’entre vous sont mamans et d’autres pas, ou qu’aucune de vous n’est encore maman, pourquoi pas aborder la question de devenir maman. Et éventuellement celle de ne pas devenir maman. Déjà avec ces deux questions, il y a de quoi prévoir une séance bien fournie, car chacune a son propre vécu et nous avons toutes des idées différentes sur le sujet.

15. La grossesse : célébrer la vie (tout en se sentant moins seule)

Il peut être super intéressant de se prévoir un thème de cercle de femmes spécial grossesse durant cette période si particulière de notre vie. Être enceinte peut être super bien vécu à des moments, mais aussi très déstabilisant et parfois difficile à d’autres moments.

Il est alors très important de pouvoir en parler avec d’autres femmes. D’autant plus que le papa de votre enfant ne vit pas ce que vous expérimentez en vous-mêmes et il est fréquent de se sentir très seule à certains moments de la grossesse.

Vous pouvez aussi décider de rassembler plusieurs femmes pour organiser le Blessingway d’une amie enceinte. L’idée est de célébrer la grossesse, cette phase de transition importante dans la vie et bien sûr, de célébrer l’arrivée de l’enfant à naître. Tout est imaginable au programme : chants et tambour, moulage du ventre de votre amie, réalisation d’un collier en perles à plusieurs, couture d’un coussin d’allaitement ou encore cercle de parole autour de la maternité…

16. Histoires d’accouchements : raconter et entendre pour digérer son propre vécu

Je vous avais prévenu qu’en ouvrant le thème de la maternité il y aurait des choses à dire. Déjà pour raconter notre propre accouchement… Je ne sais pas vous, mais moi, je peux témoigner des heures à ce sujet. D’autant que pour beaucoup d’entre nous, les choses ne se sont pas tout à fait passées comme nous l’aurions voulu… Et nous en avons parfois gros sur la patate, même longtemps après !

Prévoir un temps de paroles à ce sujet peut être réellement libérateur. Je me suis personnellement sentie très soutenue en entendant d’autres femmes me raconter leur propre accouchement en en découvrant les difficultés qu’elles ont traversées. Cela m’a permis de relativiser ma propre expérience.

Ceci dit, je ne sais pas ce que peut donner un tel thème auprès de celles qui ne sont pas mamans. Et plus encore auprès de celles qui sont enceintes et qui n’ont pas encore accouché… C’est un sujet qui peut faire peur.

17. Le post-partum : surmonter les difficultés ensemble

Un autre sujet crucial de la maternité concerne bien sûr la période du post-partum. Qu’est-ce que ça ferait du bien de voir fleurir des cercles de femmes spécial post-partum pour les femmes qui sont dedans ! Je pense que cela pourrait transformer bien des vécus difficiles. Cela ne résoudrait pas toutes les difficultés de cette période bien sûr, mais cela permettrait au moins de nouvelles mamans de trouver le soutien et l’écoute dont elles ont tant besoin durant cette période.

18. Le périnée : ouvrir vers de nouvelles manières de voir son corps

Un autre sujet phare de la maternité est aussi celui du périnée avec la fameuse rééducation du périnée post-accouchement. Aujourd’hui, il existe tellement de ressources qui permettent d’avoir un autre regard sur cette rééducation qu’il pourrait être intéressant d’aborder ce thème dans un cercle de femmes.

Parler du périnée, c’est aussi l’occasion d’évoquer les éventuelles déchirures ou épisiotomies que l’on a subies, d’aborder les manières dont elles ont guéri et si elles nous ont laissé des séquelles. Pourquoi pas évoquer les mémoires transgénérationnelles qui se cachent parfois dans le bassin et le périnée.

19. Rapport au corps après la grossesse : oser dire ce qui fait mal

Le rapport au corps après la grossesse peut être aussi un sujet passionnant à aborder. Créer un espace où l’on a le droit de dire sa colère, sa frustration, sa tristesse, sa déception, d’avoir vu son corps à ce point changé par la grossesse. Ce sujet ne parlera peut-être pas à toutes. Certaines le vivent mieux que d’autres… Mais il y a en réalité plein d’aspects qui peuvent être évoqués à ce sujet : les seins qui tombent, les vergetures, les cicatrices de césarienne, les cicatrices qui font mal, les cheveux qui tombent ou qui deviennent blancs, etc.

20. La pré-ménopause et la ménopause : se soutenir dans la transition

Une autre phase de la vie qu’il peut être également très chouette d’aborder en cercle de femme est bien sûr la ménopause, mais aussi la pré-ménopause. Pourquoi ne pas ouvrir le cercle aux femmes plus jeunes, en début de pré-ménopause par exemple, pour les inviter à découvrir avec bienveillance les réalités concrètes de la ménopause. Là encore, j’imagine qu’il y a de nombreux points à aborder.

21. L’histoire des femmes : un thème original de cercle de femmes

Un autre thème intéressant à aborder dans un cercle de femmes à mon avis, c’est l’histoire des femmes… Aux différentes époques, dans les différentes civilisations… L’époque des sorcières, les femmes au foyer, les mariages arrangés… et tant d’autres choses ! Cela peut être un sujet extrêmement puissant, car il est porteur de blessures collectives bien ancrées.

22. Féminisme et féminité : qu’est-ce qu’on garde ? Qu’est-ce qu’on laisse ?

Féminisme et féminité : je me souviens que nous avions eu cette discussion dans le premier cercle de femmes que j’ai co-organisé. Ces 2 idéologies sont porteuses de tellement de choses qu’il peut être intéressant de les décortiquer à plusieurs pour savoir comment se positionner individuellement.

23. Femme sauvage : comment ramener la nature dans nos vies de femmes

C’est quoi être une femme sauvage ? Qu’est-ce que vous attire dans le féminin sauvage ? Prendre le temps de se poser ces questions entre femmes peut nous aider à y voir plus clair sur la manière dont nous souhaitons ramener plus de nature et de sauvage dans notre vie.

S'appuyer sur un cercle de femmes pour déployer la femme sauvage en soi

24. Sorcières modernes et sœurcières : amener de la magie dans le quotidien

Vous vous sentez sorcières modernes ou même « sœurcières » dans l’âme ? Pourquoi pas venir nourrir cet aspect-là de vous au sein d’un cercle de femmes ? Choisir ce thème de cercle de femmes est l’occasion de revenir aussi sur l’époque historique de sorcières et de voir ce qui nous attire et nous fascine chez ces femmes qui ont été si malmenées.

25. Plantes amies des femmes : une source de connaissances immenses

Vous pouvez, si vous vous en sentez les capacités, aborder le thème des plantes des femmes. Armoises, sauge, framboisier : il y a beaucoup de choses à dire sur les plantes amies des femmes, mais nous n’en avons pas toujours conscience. Peut-être que sur ce thème le mieux serait qu’une des participantes ou une invitée puisse en parler davantage, un peu sous la forme d’un atelier ?

26. Gynécologie au naturel : trucs de filles

En lien avec les plantes des femmes, il est aussi tout à fait possible d’aborder le thème de la gynécologie au naturel, qui est sans doute plus abordable d’ailleurs. Nous avons souvent quelques astuces lorsqu’il s’agit de parler lubrifiant, soin intime, remèdes anti-mycoses et autres sujets classiques…

27. Sexualité : à aborder dans un cadre sécurisé

Il y a tant de choses à dire au sujet de la sexualité et en même temps, c’est un sujet si intime. Je vous encourage vraiment à choisir ce thème pour un cercle de femmes où le cadre est posé très clairement et où le sentiment de sécurité est bien présent. Ce n’est peut-être pas un sujet à aborder si les femmes ne se connaissent pas encore. Ou alors si c’est le cas, à celle qui organise de poser un cadre très bienveillant d’emblée.

J’ai en effet l’impression que sur ce thème, il faut du temps pour oser se livrer en profondeur. Des discussions trop superficielles peuvent parfois faire plus de mal que de bien en donnant l’impression que les autres vivent une sexualité 100 % épanouie et créer un décalage avec notre propre expérience… Source de comparaison… Vous voyez l’idée ?

28. Question du consentement : nous aider à trouver de la clarté

Un sujet très lié à la sexualité mais pas que : celui du consentement. Qu’est-ce qu’un vrai oui et qu’est-ce qu’un non ? Ce n’est pas parce qu’on n’a pas dit non que c’est oui… Et pourtant, j’imagine que nous avons toutes vécu des situations où nous n’étions pas dans un vrai oui, dans la sexualité et dans d’autres domaines d’ailleurs… En parler avec d’autres en optant pour ce thème de cercle de femmes peut nous aider à nous aligner davantage avec nous-mêmes et avec nos propres désirs.

29. Vision de l’amour et du couple : clarifier notre propre positionnement intérieur

Vous pouvez aussi consacrer une séance, si vous le souhaitez, à vos différentes visions de l’amour et du couple (couple exclusif, amour libre, coparentalité, etc.). Nous n’avons pas toutes le même attrait pour ces questions donc à vous de voir si cela suscite de l’intérêt ou pas auprès des femmes à qui vous souhaitez le proposer. Avoir des discussions à ce sujet peut ouvrir des portes sur des nouveaux possibles à inventer.

30. Communication dans le couple et en amour : trouver de la sérénité dans ses relations

Un sujet qu’il serait dommage de ne pas évoquer est aussi celui de la communication dans le couple et en amour… Là encore, il y a tant de choses à dire ! Et j’imagine que vous avez chacune expérimenté, dans vos propres expériences, des choses qui fonctionnent bien en termes de communication et des choses qui ne fonctionnent pas du tout. Alors, autant mettre en commun !

31. Sexe et Genre : ouvrir le champ des possibles

Si cela vous parle, pourquoi pas imaginer un cercle non pas de femmes, mais de personnes ayant un vagin ? Ou alors de personnes qui, quel que soit leur sexe, se sentent femmes ? Cela peut être l’occasion d’aborder les questions de sexe et de genre et ainsi de créer de nouveaux espaces où tout est encore à inventer.

En espérant que tous ces thèmes de cercle de femmes seront d’une grande inspiration pour vous ! N’hésitez pas à me partager en commentaire ceux que vous avez déjà expérimentés mais aussi ceux auxquels je n’ai pas pensé ! Je compte sur vous !

Maëlle

Si vous avez aimé notre article, vous êtes libre de le partager ;-)
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Tags:

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voudriez-vous recevoir mon livre gratuit

"Les 5 clés du Cycle Féminin" ? :)

%d blogueurs aiment cette page :