Suivez le guide du matériel et des ressources utiles en symptothermie.

Categories:

Vous commencez la symptothermie et vous ne savez pas quel thermomètre choisir ? Il y a quelques petites choses à savoir pour bien choisir son thermomètre en symptothermie. C’est l’objet de cet article et je vous donne toutes les billes pour choisir votre thermomètre basal en conscience !

Thermomètre en Symptothermie : bien choisir avec double décimale

La première chose indispensable à savoir c’est qu’on ne choisit pas n’importe quel thermomètre pour la symptothermie. Il faut absolument acheter un thermomètre à double décimale, c’est-à-dire à deux chiffres après la virgule (par exemple, le thermomètre vous indique : 36,28 °C). On parle aussi de thermomètre basal, qui est très précis et convient parfaitement aux méthodes de gestion naturelle de la fertilité.

En effet, en symptothermie, la montée de température est enclenchée par une valeur de 0,05 degré supérieur à la valeur précédente. C’est extrêmement précis !

⏩ Cet article pourrait vous intéresser : L’Aspect de la Glaire Cervicale en Images

Trouver le bon thermometre en symptothermie : quelques critères supplémentaires

Un thermomètre basal qui permet 3 types de prise de température : buccale, vaginale et anal

Parmi les critères supplémentaires à connaître pour bien choisir son thermomètre en symptothermie, il faut regarder les modes de prise de température possible. En symptothermie, 3 types de prise sont possibles : buccale, vaginale et anale. Il faut que votre thermomètre permette cela, ce qui est le cas pour toutes les marques de thermomètre basal, il me semble.

Cela vaut dire aussi que les autres types de prise de température : auriculaire, frontal ou sous l’aisselle ne sont pas valables. Attention à ça ! L’efficacité de ces modes de prise de températures n’a pas été testée en méthode symptothermique.

Un thermomètre qui affiche la dernière valeur lorsqu’on le rallume

Pourquoi est-ce important en symptothermie ?

Un autre critère indispensable également, c’est de vous assurer que lorsque vous éteignez votre thermomètre, il garde en mémoire la dernière valeur pour vous l’afficher au rallumage.

Pourquoi ? Parce que souvent, lorsqu’on prend sa température le matin, on n’a pas forcément la tête à la noter directement sur notre cyclogramme ou dans notre appli. Je ne sais pas pour vous, mais moi je préfère prendre le temps de me réveiller en douceur après avoir pris ma température. D’ailleurs, je note ma température que le soir en général, après avoir fait mes observations de la glaire cervicale dans la journée. Comme ça, c’est du tout-en-un !

L’avantage c’est que vous n’avez même pas besoin d’allumer la lumière au réveil. Il vous suffit d’avoir votre thermomètre de symptothermie à portée de main sur votre table de nuit pour l’attraper facilement dès le réveil. Et si c’est le week-end et que vous avez la possibilité de vous rendormir, parfait, vous savez que la valeur de votre température est précieusement stockée dans votre thermomètre basal. Génial, non ?

⏩ Découvrez aussi mon article : Mon Avis sur la Symptothermie | Testée et Approuvée

Le thermomètre basal que j’utilise et qui est top : Cyclotest lady

Le thermomètre que j’utilise et que je recommande, c’est le thermomètre basal Cyclotest lady. Il est spécialement conçu pour la gestion naturelle de la fertilité et il est même accompagné d’un petit livret de plusieurs cyclogrammes pour noter vos observations si vous le souhaitez. Lorsque je l’ai acheté, il était commercialisé en jaune. Maintenant il est violet.

Avec ce thermomètre, pas de problème, la valeur précédente est affichée en premier lorsque vous le rallumez. Par contre, il n’a pas l’option rétroéclairage… Personnellement, ça ne me dérange pas, mais je vous laisse juger.

Et pourquoi pas : un thermomètre rétroéclairé

Peut-être aimeriez-vous pouvoir lire la valeur de la température dans le noir ? Typiquement, vous en êtes à la fin de votre montée de température. Vous voulez savoir si oui ou non votre 3e montée de température est bien 0,20 °C supérieur à votre ligne de base (comme je l’évoque dans mon article sur la température et l’ovulation). Le rétroéclairage vous permet de le savoir directement. Si vous n’avez pas cette option sur votre thermomètre à double décimale, plus qu’à attendre votre levé ou à allumer la lumière… Vous voyez le dilemme ?

Bon, honnêtement, l’enjeu n’est pas énorme, mais disons que ça peut être un confort en plus. Le problème, c’est qu’il n’y a pas beaucoup de thermomètres avec rétroéclairage pour la symptothermie. Il y a le thermomètre basal IProven, spécialement conçu pour la planification familiale également, et c’est le seul à ma connaissance.

Voici ce petit tour d’horizon des caractéristiques importantes pour le choix de votre thermomètre pour la symptothermie. En espérant qu’il vous permettra de choisir de manière éclairée (ou peut-être même rétroéclairée ;-). Je vous encourage à répondre au Quiz : La symptothermie est-elle faite pour vous ? et à vous abonner à notre chaîne YouTube pour suivre la suite de l’aventure !

Maëlle

Si vous avez aimé notre article, vous êtes libre de le partager ;-)
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Tags:

8 Responses

  1. Merci pour tous vos articles et vidéos 😀👍 ils m’aident énormément. Depuis qlq temps, je n’arrive pas à interpréter ma température.
    J’observe un plateau légèrement plus haut mais pas suffisamment pour valider une ovulation. J’ai pensé à des “ovulations ratées” mais je me demande si cela ne serait pas dû à ma prise de température bucale.
    Est-ce possible que la montée de température soit moins visible lorsque la prise de température est bucale ?
    Pensez-vous qu’un mode de prise soit plus fiable qu’un autre ? Merci… Bonne continuation 🌷

    • Bonjour Lydie, merci pour ton retour !
      Oui, c’est tout à fait possible que cela soit dû au mode de prise de température.
      Moi par exemple j’avais des températures vraiment trop basses en buccale (j’arrivais à voir le plateau haut mais tout était vraiment bas par rapport à la moyenne ce qui fait que certaines données je ne pouvais même pas les noter car elles n’entraient pas dans le graphique ^^). Je suis passée en prise vaginale et ça me convient beaucoup mieux.
      La prise buccale n’est pas forcément moins fiable, mais elle fonctionne pas pour celles qui dorment la bouche ouverte par exemple. Et avec ce mode de prise, il faut vraiment mettre le température sous la langue, tout en fond contre le frein de la langue, avec la bouche bien fermée.
      Ce que tu peux tester aussi, c’est de prendre ta température plus longtemps : même si tu entends le bip du thermomètre, il continue de chercher la température exacte à la fin du bip ce qui le rend plus précis. Avec la méthode Sensiplan par exemple, il est même recommandé de garder le thermomètre pendant 3 minutes pour avoir la valeur la plus précise possible !
      Donc à toi de voir ce que tu préfères :
      – tester en vaginal
      – ou rester en buccal en positionnant bien le thermomètre et en le laissant plus longtemps.
      Tu peux tester les différentes options et voir ce qui te convient le mieux. Si tu changes de mode de prise, tu dois normalement le faire au début d’un nouveau cycle que ça n’impacte pas l’interprétation de tes résultats.
      Est-ce que ça t’aide ? Tu me diras ce que ça à donné ?
      A bientôt,
      Maëlle

  2. Un grand merci Maelle pour ta réponse et ton aide 😊
    Je pense que pour la suite de ce cycle je vais veiller à prendre la température bucale plus longtemps. Et pour le prochain cycle je vais tester la prise vaginale pour voir si la courbe est plus lisible.
    Je te remercie beaucoup de tes conseils et le partage de ton expérience…
    A bientôt 🌺
    Lydie

      • Hello Maëlle, comme promis je te fais mon petit retour 😉
        J’ai testé la prise de température vaginale et je trouve que cela me convient beaucoup mieux !
        La courbe est moins variable, les valeurs plus stables et la montée de température plus facilement interprétable (j’en ai déjà interprété 2 avec ce mode)

        J’avoue qu’au niveau confort, j’avais qlq réticences mais elles se sont vite envolées. Au final, je trouve ça plus pratique, pas plus contraignant et surtout dans mon cas plus fiable.

        Merci beaucoup 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

🎁 LIVRE OFFERT 🎁 Les 5 clés du Cycle Féminin

%d blogueurs aiment cette page :