Categories:

L’efficacité de la symptothermie est reconnue par l’OMS. En 2007, une étude allemande a démontré un indice de Pearl de 0,4 % pour la symptothermie, soit une fiabilité presque égale à la pilule !

La contraception naturelle vous fait peur ? Vous ne croyez pas en sa fiabilité ? Alors, lisez cet article. Je vous parle ici de l’efficacité de la symptothermie : l’une des seules méthodes de contraception naturelle reconnue par l’OMS comme très efficace.

L’Efficacité de la symptothermie est démontrée par son indice de Pearl

Les méthodes de contraception peuvent être comparées dans leur efficacité grâce à l’indice de Pearl. Cet indice représente l’efficacité théorique de chaque méthode contraceptive. Il est égal au pourcentage de grossesses non désirées sur un an d’utilisation optimale de la contraception. Un indice de Pearl de 2 % par exemple signifie que sur 100 femmes, 2 tombent enceintes accidentellement avec la méthode, en un an.

L’indice de Pearl de la symptothermie

Selon une grosse étude allemande réalisée en 2007, l’indice de Pearl de la symptothermie, en usage parfait, est de 0,4 % avec abstinence durant la période fertile et 0,6 % avec méthode barrière (Franck-Hermann P., Heil J., Gnoth C. et al. 2007. The effectiveness of a fertility awareness based method to avoid pregnancy in relation to a couple’s sexual behavior during the fertile time: a prospective longitudinal study. Hum Reprod. 22, 1310-1319). Cette étude compilait les observations en symptothermie de 900 femmes et un total de 17 000 cycles !

La fiabilité de la symptothermie reconnue par l’OMS

Je vous présente maintenant un extrait du tableau de l’OMS qui compare toutes les méthodes contraceptives en termes d’efficacité. Ici, je vous mets seulement les lignes concernant l’efficacité de la pilule (2 types de pilules) et l’efficacité de la symptothermie vues par l’OMS.

Voici l'efficacité de la pilule selon l'OMS

Voici l'efficacité de la symptothermie selon l'OMS

Source : tableau de comparaison des méthodes contraceptives par l’OMS.

L’OMS mentionne que « les méthodes sont classées en fonction de leur efficacité moyennant l’utilisation habituelle comme suit : très efficace (0‑0,9 grossesse pour 100 femmes) ; efficace (1‑9 grossesses pour 100 femmes) ; modérément efficace (10-19 grossesses pour 100 femmes) ; moins efficace (20 grossesses ou plus pour 100 femmes) ».

Ainsi, vous pouvez déjà observer que l’efficacité de la symptothermie est reconnue par l’OMS, qui considère d’ailleurs la symptothermie comme une méthode très efficace.

⏩ Cet article pourrait vous intéresser : Comment bien Choisir son Thermomètre en Symptothermie ?

Efficacité théorique et efficacité pratique de la symptothermie

De plus, ce qu’il est vraiment intéressant d’observer dans le tableau précédent, c’est la différence entre l’efficacité des contraceptifs en usage parfait et en usage courant. Vous pouvez notamment observer que la pilule, qui a une efficacité théorique de 0,3 %, a une efficacité en usage courant de 7 %, ce qui est bien moindre. Pourquoi ? Parce qu’il est très fréquent d’oublier sa pilule lorsqu’on utilise ce moyen de contraception. Du coup, la méthode est forcément moins efficace !

Et c’est là que c’est dingue, parce que si vous regardez maintenant la symptothermie, vous pouvez voir que son efficacité en usage courant est de 1,8 %. C’est largement supérieur à la pilule ! Si on vous avait dit que la contraception naturelle pouvait être presque plus efficace que la pilule, vous ne l’auriez pas cru, hein ? Eh bien voilà, c’est l’OMS qui le dit ! Ça donne envie de commencer la symptothermie, hein ?!

Toutes les méthodes symptothermiques ont-elles calculé leur fiabilité ?

Je vous en ai déjà parlé dans la vidéo ci-dessus, il existe plusieurs méthodes en symptothermie, ou plusieurs variantes de la méthode pourrait-on dire également : Sensiplan, SymptoTherm, Rötzer et d’autres encore.

Toutes n’ont pas réalisé d’études pour déterminer leur indice de Pearl. L’étude de 2007 que j’ai citée ci-dessus se basait sur la méthode Sensiplan. C’est cette méthode qui permet de définir l’efficacité de la symptothermie par l’OMS aujourd’hui.

⏩ Découvrez aussi mon article : Comment savoir si on est enceinte sans test ? | Le Secret

La fondation SymptoTherm, quant à elle, n’a pas encore d’indice de Pearl pour sa méthode, mais il semblerait qu’elle soit en train de rassembler un grand nombre de données auprès de ses utilisatrices pour réaliser sa propre étude.

Toutes ces informations vous rassurent ? J’espère ! Je trouve ces chiffres de l’OMS sur la symptothermie particulièrement encourageants pour la reconnaissance de la méthode. S’il vous reste encore quelques doutes, je vous encourage à répondre au Quiz : La symptothermie est-elle faite pour vous ? et à vous abonner à notre chaîne YouTube pour suivre la suite de l’aventure !

Maëlle

Si vous avez aimé notre article, vous êtes libre de le partager ;-)
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Tags:

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voudriez-vous recevoir mon livre gratuit

"Les 5 clés du Cycle Féminin" ? :)

%d blogueurs aiment cette page :