Dans cet article, je vous parle de la montée de température en symptothermie.

Categories:

Comment savoir si vous êtes sortie de votre phase fertile en contraception naturelle ? Quel est le lien entre température ovulation et fécondation en symptothermie ? À quel moment pouvez-vous avoir de nouveau des rapports sexuels non protégés ? Je vous donne dans cet article toutes les indications à connaître sur la montée de température en symptothermie et comment celle-ci vous informe de votre sortie de fenêtre de fertilité.

Température ovulation-fécondation en symptothermie ou comment sort-on de la phase fertile ?

Le principe du double-contrôle en symptothermie : jour sommet + montée de température

La montée de température est primordiale en symptothermie : c’est elle qui vous indique que l’ovulation a bien eu lieu et que vous sortez de votre période de fertilité. Mais attention, elle doit respecter certaines conditions.

La phase fertile se termine par 3 températures hautes significatives : c’est ce que l’on appelle la montée de température. Dès lors que vous avez 6 jours de prises de températures derrière vous, la ligne des températures basses sera tracée dès que vous aurez une valeur supérieure de 0,05 °C ou plus par rapport à votre valeur basse la plus haute. Regardez l’illustration ci-dessous pour mieux comprendre :

Voici à quoi ressemble la montée de température en symptothermie.

Source : illustration issue du manuel « La symptothermie complète », rédigé par la Fondation SymptoTherm et diffusé en libre accès sur internet.

Cette montée de température sera considérée comme significative seulement après coup. Pour cela, il faut que cette première valeur haute soit placée après le jour sommet, et qu’elle soit suivie de deux autres valeurs hautes : la 3e température haute doit être supérieure de 0,20 °C à la ligne des températures basses pour être considérée comme significative !

Si vous ne vous souvenez plus ce qu’est-ce le jour sommet, allez voir mon article sur l’observation de la glaire cervicale en symptothermie.

En bref : le jour sommet + 3 montées de températures significatives = sortie de phase fertile

(c’est ce qui constitue le double contrôle en symptothermie et ce qui rend cette méthode de contraception naturelle très fiable).

⏩ Découvrez aussi mon article : Connaître sa Période Féconde grâce à la Symptothermie

Quelques indications supplémentaires sur l’interprétation de la température en contraception naturelle

Sur les applications mobiles de symptothermie, ce calcul est réalisé automatiquement, ce qui facilite la chose. Mais il est important de bien le comprendre tout de même pour ne pas être dépendante de la technologie (enfin ça, c’est mon point de vue). J’ai pratiqué la symptothermie pendant 10 cycles avant mon projet bébé 100 % avec la méthode papier et je peux vous dire que ça m’a permis de bien comprendre ce mécanisme, qui est quand même un peu complexe au premier abord, je le reconnais.

Si nous oublions une prise de température lors de la sortie de phase fertile, ou que la prise n’est pas valable parce que nous avons mal dormi ou fait la fête, pas de soucis : on rajoute simplement un 4e jour pour vérifier que la montée de température est valable.

En résumé, prenons le cas où le premier jour de votre montée intervient juste après le jour sommet :

  • si la 1re hausse est supérieure de 0,05 °C et la 3e valeur de 0,20 °C par rapport à la ligne de base > on sort de la phase fertile au soir du 3e jour de montée de température ;
  • s’il nous manque une température ou que l’une d’entre elles n’est pas significative > on rajoute une 4e valeur haute et on ne sort de la phase fertile qu’au soir du 4e jour de montée de température.

Les cas particuliers au cours de la montée de température en contraception naturelle

Vous avez vu que je vous ai parlé du jour sommet (JS) et que j’ai parlé de la situation où la montée de température intervient juste après. Vous imaginez bien que ce n’est pas toujours le cas, ce serait trop simple ! 😉

Cas particulier n° 1 : La montée précoce de température

Dans certains cas, la montée de température intervient au JS, voire même avant ! Dans ces cas-là, toutes les valeurs hautes qui interviennent avant ou au moment du jour sommet ne sont pas comptabilisées dans le calcul de sortie de phase fertile. Sur l’application Sympto par exemple, elles sont notées comme étoiles creuses et non comme étoiles pleines, pour montrer qu’elles ne sont pas comptabilisées.

Au total, il peut y avoir jusqu’à 4 étoiles creuses avant et au JS, avant de voir apparaître, juste après le jour sommet, les 3 étoiles pleines permettant de confirmer la sortie de la fenêtre de fertilité.

Voici à quoi ressemble une montée précoce de température en symptothermie.

Source : illustration issue du manuel « La symptothermie complète », rédigé par la Fondation SymptoTherm et diffusé en libre accès sur internet.

Cas particulier n° 2 : La montée tardive de température

À l’inverse, il peut arriver également que la montée de température ne s’enclenche pas directement après le jour sommet. Dans ces cas-là, la ligne des valeurs basses vient de toute façon se placer juste avant la montée de température. Le JS se retrouve alors au milieu de cette ligne. Les informations données ci-dessous restent valables. La 1re température haute doit être supérieure de 0,05 °C et la 3e valeur de 0,20 °C par rapport à la ligne des températures basses.

Lors de mon dernier cycle par exemple, ma montée de température a été décalée d’une journée par rapport au jour sommet :

Voici à quoi ressemble une montée tardive de température en symptothermie.

À quoi est due une hausse tardive de la température ?

Dans ma compréhension de la symptothermie, la hausse de température et l’ovulation sont toujours liées. D’une dominance en œstrogènes, notre corps passe à une dominance en progestérone suite à l’ovulation. C’est cela qui crée la montée de notre température corporelle.

Quelques jours de retards pour sortir de votre fenêtre de fertilité

Mais rappelez-vous qu’en symptothermie, on ne peut pas définir précisément le jour de l’ovulation. On observe ce qu’on appelle le jour sommet et celui-ci correspond seulement dans 40 % des cas à l’ovulation. Donc c’est tout à fait possible qu’au niveau de la glaire cervicale, on ait l’impression que l’ovulation a eu lieu. Et pourtant celui-ci arrive en fait 1 ou 2 jours après. Notre montée de température a alors quelques jours de retard.

⏩ Cet article pourrait vous intéresser : Matériel et Ressources Utiles en Symptothermie

Toujours en phase fertile à cause d’une tentative d’ovulation ratée

Il arrive également que la montée de température ne soit pas suffisante ou significative et ne nous fasse pas sortir de la phase fertile. Ou alors même qu’il n’y ait pas de montée de température après le JS. Que se passe-t-il alors ? Eh bien probablement que notre tentative d’ovulation a échoué.

Dans ce cas, malgré notre JS, nous sommes toujours en phase fertile… Nous pouvons même avoir des saignements qui ressemblent en tout point à nos règles. Mais comme l’ovulation n’a pas eu lieu, il s’agit en fait de saignements intermenstruels. Nous sortirons alors de notre phase fertile seulement après la prochaine tentative d’ovulation réussie ! Ça n’arrive pas à tous les cycles bien sûr, ni à toutes les femmes, moi je n’ai pas connu cela par exemple, mais sachez que c’est une possibilité parmi d’autres.

Vous avez maintenant pas mal d’informations la température, l’ovulation et la fécondation. Vous savez tout sur la montée de température en symptothermie. De plus, vous connaissez les conditions à respecter pour qu’elle soit considérée comme significative et vous fasse sortir de votre phase fertile. Vous reste-t-il des questions ? Pensez à vous abonner à notre chaîne YouTube pour suivre la suite de l’aventure et répondez au Quiz : La symptothermie est-elle faite pour vous ?

Maëlle

Si vous avez aimé notre article, vous êtes libre de le partager ;-)

Tags:

4 Responses

  1. Bonjour,
    Je suis débutante en Symptothermie (en autodidacte) et j’ai arrêté ma pilule le 3 mars 2021.
    J’en suis actuellement donc à mon 2ème cycle.
    Mon 1er cycle s’est passé « comme sur des roulettes » tant au niveau de l’observation de la glaire que de la prise et de la montée de température.

    Par contre ce 2ème cycle est plus particulier.
    Les valeurs de température de mon « plateau bas » me paraissent relativement hautes (entre 36,40 et 36,60). Lors du 1er cycle c’était +/- 36,10 / 36,20.

    J’ai observé un jour sommet le 17/04 (bien que l’observation ai été plus difficile pour ce cycle) mais pas de montée de température. Je reste tjs dans les mêmes valeurs.
    Depuis 2 semaines j’ai des douleurs dans le bas du ventre et du dos et les seins.
    J’ai supposé une ovulation douloureuse… Ou ratée ?

    Par contre les douleurs aux seins m’inquiètent… (je précise que j’ai tjs eu des rapports protégés en dehors des périodes fertiles)

    Est-ce un symptôme courant après l’arrêt de la pilule ?
    Dois-je m’inquiéter de la montée de température tardive ?

    Merci beaucoup
    Lydie

    • Bonjour Lydie,
      Merci pour ton retour. Après la pilule, c’est tout à fait normal et courant d’observer des grandes variations d’un cycle à l’autre pendant plusieurs cycles. Et il est particulièrement fréquent dans ce cas qu’il y ait des ovulations ratées, donc pas de montée de température, comme dans ton cas. Peut-être aussi que tes cycles seront irréguliers, ça aussi c’est normal.
      En période post-pilule, il est fortement recommandé de se faire accompagner pour débuter la symptothermie, justement du fait de ces grandes variations d’un cycle à l’autre. Et en tout cas, que tu décides de te faire accompagner ou pas, il est important que tu continues à te protéger même en phase infertile, comme tu le précises, durant les 6 premiers cycles, pour te familiariser avec tes observations. Tu verras petit à petit tes observations se stabiliser.
      En espérant t’apporter des réponses,
      Maëlle

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voudriez-vous recevoir mon livre gratuit

"Les 5 clés du Cycle Féminin" ? :)

%d blogueurs aiment cette page :