Voici une solution pour raffermir sa poitrine après l'allaitement.

Categories:

Vous aussi vous êtes déçue de vos seins qui pointent vers le bas depuis que vous avez arrêté d’allaiter ? Vous vous dites qu’il doit bien exister une méthode autre que la chirurgie esthétique pour raffermir sa poitrine après l’allaitement ? Eh bien vous avez raison ! Un macérât huileux, le bon geste pour masser et un peu de persévérance : voilà, c’est fait ! Je vous explique tout ça.

Le macérât de pâquerettes : une huile spéciale pour raffermir le buste

Quand j’étais plus jeune, je me suis passionnée pour les recettes de cosmétiques maison. Ma sœur m’avait offert un livre sur le sujet, avec plein de recettes, mais aussi la liste des propriétés de toutes les huiles, macérâts, huiles essentielles et autres ingrédients de la beauté au naturel.

J’étais émerveillée par toutes ces propriétés plus extraordinaires les unes que les autres. Il y a un macérât qui m’a particulièrement marqué, c’était le macérât de pâquerettes : il est reconnu pour ses propriétés raffermissantes et réservé au soin du buste. En le découvrant, je me suis dit que vraiment, il y avait des plantes pour tout.

Je crois que j’avais vaguement l’image des seins de ma grand-mère que j’avais vu un jour poitrine nue. J’avais été assez interloquée par ses seins qui pointaient complètement vers le bas. Et lors de ma découverte du macérât de pâquerettes, je m’étais dit que je ne laisserais pas mes seins devenir comme ceux de ma grand-mère.

Les années ont passé. J’ai eu ma fille et je l’ai allaitée pendant 8 mois et demi. Et lorsque j’ai fait le sevrage, j’ai bien été obligée de reconnaître que mes seins n’étaient plus aussi fermes qu’avant. Les miens aussi commençaient à tomber… Et puis je sentais la peau de ma poitrine toute distendue. Alors je me suis souvenue du macérât de pâquerettes, je me suis dit que c’était le moment, et j’en ai acheté. Il est aussi possible de le réaliser soi-même, quand les pâquerettes sont en fleur : vous en trouverez une recette ici, entre autres.

⏩ Cet article pourrait vous intéresser : Comment savoir si on est enceinte sans test ? | Le Secret

Le bon geste pour raffermir sa poitrine après l’allaitement

Une fois le macérât en main, plus qu’à passer à la pratique. J’ai pris l’habitude de me masser les seins avec cette huile végétale tous les soirs après ma douche. Le massage de la poitrine que j’ai réalisé est le même que celui que je faisais pendant la grossesse, pour éviter les vergetures.

Je prends un peu d’huile dans mes mains et je frotte mes deux paumes entre elles quelques instants pour les réchauffer. Ensuite, je place ma main gauche sous mon sein droit et je remonte ma paume sur mon sein doucement et fermement pour remonter le sein jusqu’en haut du buste. Je le lâche ensuite délicatement pour qu’il reprenne sa place tout doucement. Même chose de l’autre côté. Et ainsi de suite, une dizaine de fois de chaque côté.

Ensuite, je place ma main gauche entre mes deux seins et je descends sous le sein droit pour remonter vers l’extérieur. Je redescends alors entre les deux seins et j’amène la main sous le sein gauche pour remonter vers l’extérieur. De cette manière, je réalise le signe de l’infini sur ma poitrine, plusieurs fois de suite. Je change ensuite de main et je réalise à nouveau le signe infini à plusieurs reprises.

Pour la dernière étape, je pose les deux mains sur mes seins et je réalise un mouvement circulaire en remontant chaque sein vers l’extérieur et en le redescendant vers l’intérieur plusieurs fois de suite. Puis je refais le geste en sens inverse à plusieurs reprises également.

Avant de me rhabiller, je prends le temps d’essuyer avec une serviette le surplus d’huile que la peau n’a pas absorbée pour ne pas tacher mes vêtements.

⏩ Découvrez aussi mon article : Comment Raccourcir ses Règles Naturellement grâce au FIL ?

La persévérance : ingrédient ultime de la recette des seins fermes

J’ai réalisé cette routine du massage de poitrine au macérât de pâquerettes quotidiennement, ou presque, pendant 2 mois. Et les résultats sont là ! Mes seins ne sont peut-être pas tout à fait aussi fermes qu’avant, mais ils ne tombent plus et la peau s’est vraiment raffermie ! Je suis super contente parce qu’au début de cette expérience, j’avais franchement peur que ça n’ait aucun effet, et je suis presque émerveillée de voir que je me trompais. Ah, la puissance de la nature…

Alors peut-être allez-vous me dire que 2 mois c’est long, qu’il y a largement de quoi abandonner avant… Mais je peux vous dire que lorsque vous vous y serez mise, il y a des chances que cela devienne un vrai moment de plaisir. Moi je l’ai vraiment vécu comme un cadeau. C’était un moment de douceur, où j’osais prendre du temps pour moi et pour mon corps, plutôt que de sortir de la salle de bain rapidement et retrouver le rythme familial trépidant et les choses à faire.

Il me semble aussi que prendre soin de ses seins après l’allaitement est un bon moyen de se reconnecter à son corps de femme après bébé. Mine de rien, nous pouvons être pas mal remuées suite à la grossesse et à l’arrivée de bébé, dans notre rapport à notre corps : des bourrelets en trop, des seins qui tombent, une cicatrice qui fait mal, etc. Pas facile de se sentir jolie. Je me souviens même qu’au début de mes massages de poitrine, j’avais du mal à regarder mes seins dans la glace. Et puis finalement, à force de les masser, j’ai réussi à les regarder, à leur sourire, à les remercier d’être là, et même… à les aimer de nouveau !

Vous souhaitez les aimer à nouveau vous aussi ? Alors, testez ma méthode pour tonifier ses seins après l’allaitement et laissez vos retours en commentaire.

Maëlle

Si vous avez aimé notre article, vous êtes libre de le partager ;-)

Tags:

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voudriez-vous recevoir mon livre gratuit

"Les 5 clés du Cycle Féminin" ? :)

%d blogueurs aiment cette page :