Découvrez comment utiliser la méthode Billings pour tomber enceinte.

Categories:

La méthode de l’ovulation Billings (MOB), vous connaissez ? Quelle magnifique aide à la conception pour toutes celles qui ont du mal à concevoir un bébé ! Découvrez comment utiliser la méthode Billings pour tomber enceinte.

Vous n’en pouvez plus de cette grossesse qui ne vient pas ? Vous ne comprenez pas pourquoi certaines femmes tombent enceintes plus vite que d’autres ? Peut-être avez-vous déjà essayé plein de choses : la méthode de calcul de l’ovulation ou encore les tests d’ovulation, rien n’y fait ! Et si la solution était dans l’observation concrète de votre corps ? C’est ce que propose la méthode Billings, en se concentrant sur l’observation de la glaire cervicale, le fluide PARFAIT de notre fertilité ! Je vous explique.

La méthode Billings, contraception naturelle et aide à la conception

La Méthode de l’Ovulation Billings (MOB)

La méthode Billings a été inventée dans les années 1970 par un couple de médecins australiens, Evelyn et John Billings. On parle aussi de la méthode de l’ovulation Billings. Pourquoi ? Parce qu’elle s’attache à repérer l’ovulation et plus largement la période de fécondité de la femme à travers l’observation de la glaire cervicale. Ce fluide est sécrété au niveau du col de l’utérus pour faciliter ou au contraire stopper le passage des spermatozoïdes en fonction des moments du cycle menstruel.

Lorsque j’ai découvert cette méthode, en parallèle de la symptothermie, j’ai été particulièrement marquée par son aspect à la fois pragmatique et intuitif. Nul besoin de prendre sa température avec cette méthode, seule l’observation des pertes blanches compte ou, plus précisément, de la glaire cervicale. Il faut savoir toutefois que cette méthode naturelle de régulation des naissances est considérée comme moins efficace en tant que contraception que la symptothermie par exemple. Certaines femmes décident toutefois de l’utiliser dans un but contraceptif, comme une alternative valable à la contraception hormonale (pilule, stérilet hormonal ou encore implant).

⏩ Cet article pourrait vous intéresser également : Commencer la symptothermie en tout sécurité

La Méthode Billings pour tomber enceinte

Personnellement, je vois tout l’intérêt de cette méthode de gestion naturelle de la fertilité en mode conception, quand on souhaite avoir un bébé. L’utilisation de la méthode Billings pour tomber enceinte est d’une grande efficacité. En effet, la glaire cervicale est LE fluide parfait de notre fertilité.

De plus, elle convient très bien aux femmes qui ont un cycle irrégulier ou qui n’arrivent pas à concevoir ! Pourquoi ? Parce qu’elle se base sur des observations concrètes et non pas sur des prévisions. Combien de femmes encore aujourd’hui essayent de tomber enceintes en tentant de prédire le jour de leur ovulation, alors que leur cycle, même un tout petit peu irrégulier, ne leur permet pas ce genre de calcul ! L’aspect de la glaire cervicale est au contraire un indice fiable et concret pour identifier le meilleur moment de concevoir. Et parfois, la fenêtre la plus fertile ne dure que quelques heures !

Qu’est-ce que la glaire cervicale et comment nous aide-t-elle à déterminer notre période de fertilité ?

À quoi sert la glaire cervicale ?

La glaire cervicale est un fluide sécrété au niveau du col de l’utérus dont l’aspect évolue tout au long du cycle menstruel. Dans la période féconde, donc proche de l’ovulation, la glaire cervicale fertile nourrit les spermatozoïdes pour les garder vivants le plus longtemps possible. Et dès que l’ovulation a lieu, elle facilite leur trajet à travers le col de l’utérus pour aller rejoindre l’ovule à féconder.

En période fertile également, la glaire cervicale neutralise l’acidité naturelle du vagin qui, en période infertile, fait mourir les spermatozoïdes en quelques heures. De plus, elle condamne l’accès à l’utérus lors des périodes infertiles à l’aide de ce qu’on appelle le bouchon muqueux. D’ailleurs, lorsqu’on attend un bébé, le bouchon muqueux permet également de préserver l’embryon puis le fœtus des corps étrangers. Il se maintient donc tout au long de la grossesse (pour en savoir plus : les travaux du docteur Erik Odeblad en anglais).

La méthode Billings est fondée sur le ressenti interne et l’observation de la glaire cervicale. Elle s’attache à ce simple facteur, ce qui la rend beaucoup plus simple à appréhender que les autres méthodes de contraception naturelle qui couplent cette observation avec d’autres variables, comme la température en symptothermie. La méthode Billings est donc particulièrement facile à mettre en place lors d’un projet bébé !

Repérer son profil de glaire cervicale pour tomber enceinte

Vous l’avez compris avec les rôles énoncés juste au-dessus, la glaire cervicale évolue tout au long du cycle dans ses fonctions et aussi dans son aspect. C’est l’observation de la quantité et de l’aspect de la glaire qui va permettre de connaître les jours les plus fertiles et donc d’utiliser la méthode Billings pour tomber enceinte.

Grâce à la méthode Billings, la femme peut déterminer facilement si elle est en période fertile, que son cycle soit régulier ou non. En effet, lors des périodes infertiles pré- et post-ovulatoires, l’absence de glaire cervicale à la vulve, l’absence de ressenti ou la sensation de sécheresse lui indique qu’elle est bien inféconde.

Dès le premier changement, au niveau du ressenti ou des observations, la femme entre dans sa période fertile. Lors de cette phase, la glaire cervicale est produite en quantité plus importante et s’écoule souvent jusqu’à la vulve, nous permettant de l’observer sur le papier toilette après nos passages aux toilettes. Parfois, c’est une sensation glissante au moment de s’essuyer ou une sensation humide ou mouillée au niveau du vagin qui nous indique l’état de notre glaire cervicale.

Chaque femme a sa propre physiologie et nous n’avons pas toutes le même profil de glaire. Certaines l’observeront en grande quantité à chaque cycle alors que d’autres auront du mal à la repérer. Certaines auront une glaire très fertile qui ressemble à du blanc d’œuf pas cuit alors que d’autres n’observeront jamais cet aspect.

⏩ Cet article pourrait vous intéresser également : L’aspect de la Glaire Cervicale au cours du cycle menstruel

Comment utiliser la méthode Billings pour tomber enceinte ?

Aspect de la glaire cervicale et probabilité de grossesse

Le tableau ci-dessous est issu de données de l’OMS publiées dans le British Medical Journal du 18 septembre 1993, d’après le Centre Billings France.

Il présente deux aspects de glaire cervicale :

  • une glaire cervicale plutôt collante, crémeuse, généralement blanchâtre ;
  • une glaire cervicale filante, élastique (elle peut vraiment s’étirer entre les doigts) qui est généralement transparente.

Là encore, c’est variable et il existe surtout plein d’aspects intermédiaires qui peuvent définir la glaire cervicale.

Et bien sûr, vous allez me demander ce qu’est le jour sommet…

Type de glaire Jour Probabilité de grossesse
Glaire collante J-4 ou avant 2,4 %
Glaire filante J-4 ou avant 35,3 %
Glaire collante J-3 à J-1 50,0 %
Glaire filante J-3 à J-1 54,6 %
Jour sommet J 66,7 %
Après sommet J+1 44,4 %
Après sommet J+2 20,5 %
Après sommet J+3 8,9 %
Hors période fertile 0,4 %
Toutes phases 1,2 %

 

Qu’est-ce que le jour sommet dans la méthode Billings ou comment doit être la glaire cervicale pour tomber enceinte ?

Le jour sommet, c’est le jour le plus probable de l’ovulation, avec 40 % de chances qu’elle tombe ce jour-là. Elle peut aussi intervenir dans les deux jours avant ou les deux jours après le jour sommet.

Comment le détermine-t-on ? C’est le dernier jour de glaire cervicale très fertile avant un changement d’état de glaire. Imaginez par exemple : pendant quelques jours vous observez de la glaire cervicale bien filante et élastique et puis d’un seul coup plus rien. Eh bien le dernier jour de glaire filante correspondait au jour sommet. C’est aussi le jour le plus fertile du cycle (ovulation ou pas d’ailleurs, car rappelez-vous, la glaire cervicale permet de garder vivants les spermatozoïdes plusieurs jours !).

Donc tant que vous observez cette glaire cervicale filante, c’est le meilleur moment pour avoir des rapports sexuels et tomber enceinte. Certaines observeront cet état de glaire durant plusieurs jours alors que d’autres ne l’observeront que quelques heures ! Ce qui explique en partie le fait que certaines ont des difficultés à concevoir un enfant.

Vous pouvez aussi remarquer dans le tableau ci-dessus que la probabilité de grossesse est calculée en fonction du nombre de jours avant ou après le jour sommet. Cela permet notamment d’observer qu’un même état de glaire, par exemple collant, n’aura pas le même impact 5 jours avant le jour sommet plutôt que 2 jours avant, par exemple. Plus on est proche du jour sommet, plus on a de chance de concevoir !

⏩ Cet article va vous plaire également : Comment savoir si on est enceinte sans test ?

En espérant que cet article vous aura été utile. Je suis de tout cœur avec vous dans votre expérimentation de la méthode Billings pour tomber enceinte. N’hésitez pas à me faire vos retours en commentaires.

Maëlle

Si vous avez aimé notre article, vous êtes libre de le partager ;-)
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Tags:

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

🎁 LIVRE OFFERT 🎁 Les 5 clés du Cycle Féminin

%d blogueurs aiment cette page :