La glaire cervicale liquide est physiologique.

Categories:

Avoir de la glaire cervicale liquide, c’est physiologique !

Peut-être vous est-il déjà arrivé de sentir un liquide couler dans votre culotte et de penser à des fuites ? Et si c’est tout simplement de la glaire cervicale liquide ? Dans ce cas, rassurez-vous, c’est tout à fait physiologique ! Dans cet article, je vous explique ce qu’est la glaire cervicale et comment faire la différence entre celle-ci et les fuites urinaires.

Des fuites urinaires à même pas 30 ans ?

Pendant plusieurs années, je me suis demandé si je n’avais pas des fuites urinaires, car certains jours, je me sentais un liquide couler dans ma culotte sans pouvoir le retenir. Et je me questionnais sincèrement, car je n’avais même pas 30 ans. Je n’étais pas encore maman…

Puis je le suis devenue. Et lors de ma rééducation périnéale, après mon accouchement, j’ai osé en parler à ma sage-femme. J’avais un peu honte !

Et là, elle m’a expliqué un truc tout bête dont je n’avais même pas conscience : si les fuites arrivent en dehors d’un effort, alors ce n’est pas de l’urine. Ce sont simplement des pertes blanches ou de la glaire cervicale.

De la glaire cervicale liquide, c’est normal !

La glaire cervicale est produite au niveau du col de l’utérus et nourrit les spermatozoïdes en période fertile pour faciliter la fécondation.

Son aspect évolue tout au long du mois et plus particulièrement autour de l’ovulation. À ce moment-là, elle prend souvent un aspect de blanc d’œuf pas cuit puis devient parfois très liquide… Jusqu’à couler inopinément dans la culotte !

Cette glaire cervicale liquide est le signe d’une grande fertilité et permet de repérer son ovulation aisément pour les femmes qui ont l’habitude de l’observer. En plus d’être normale, elle est même un signe de bonne santé !

Rassurant, non ? C’est quand même plus sympa que d’avoir des suspicions de fuites urinaires à même pas 30 ans !

Comment faire la différence entre glaire cervicale et fuites urinaires ?

Pour distinguer la glaire cervicale des fuites urinaires, c’est tout simple. Il suffit de vérifier 2 choses :

  • Si c’est seulement quelques jours pendant le mois, pas de souci, il s’agit simplement de glaire cervicale (ou éventuellement de pertes blanches qui laisseront alors une trace laiteuse dans votre culotte).
  • Si cela se produit alors que vous ne faites aucun effort particulier (port de charge, course à pied, éternuement, etc.), là encore, c’est de la glaire cervicale (ou des pertes blanches).

C’est aussi simple que ça !

Et très franchement, j’espère que vous serez nombreuses à lire cet article et à le partager ! Je trouve ça effarant que cette information ne soit pas plus connue et diffusée. Que d’inquiétudes pour rien, par simple méconnaissance de la glaire cervicale liquide !

La symptothermie m’a beaucoup aidée, et pourtant…

Ce qui est fou, c’est lorsque j’ai parlé à ma sage-femme de mes supposées fuites urinaires, j’avais pourtant déjà pratiqué la symptothermie pendant presque 1 an en tant qu’autodidacte.

La symptothermie est une méthode de gestion naturelle de la fertilité qui combine l’observation de la glaire cervicale et la prise de température corporelle.

La glaire cervicale, je savais donc bien ce que c’était !

Comment avais-je pu passer à côté d’une telle évidence ? Ce liquide translucide comme de l’eau était simplement de la glaire cervicale !

Eh bien il se trouve que toutes les méthodes de symptothermie ne sont pas égales en termes de connaissance de glaire cervicale…

La méthode Sympto avec laquelle j’ai appris la symptothermie ne distingue que 3 types d’aspects de glaire cervicale différents… ce qui ne laisse pas beaucoup de place à la variabilité.

C’est lorsque j’ai commencé à me former la méthode Sensiplan que j’ai découvert la diversité d’aspects que pouvait prendre la glaire cervicale.

Et encore, la méthode Billings, une autre méthode de gestion naturelle de la fertilité, est encore plus précise dans sa connaissance de la glaire cervicale. Les structures microscopiques des différents types de glaire, dont la glaire cervicale liquide, ont été étudiés en détails dans cette méthode. C’est tout un monde !

J’espère que cet article vous a plu ! Si oui, dites-le-moi en commentaire, ça fait toujours plaisir ;-).

Si vous avez aimé notre article, vous êtes libre de le partager ;-)

Tags:

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Veux-tu recevoir mon livre gratuit 

"Les 5 clés du Cycle Féminin" ? 😊

%d blogueurs aiment cette page :