Glaire cervicale et ovulation : cherchez l'une pour trouver l'autre

Categories:

Quel est le lien entre glaire cervicale et ovulation ? Votre glaire cervicale peut-elle vraiment vous aider à repérer votre ovulation et si oui, comment faire pour l’observer ? Je réponds à vos questions dans cet article et vous détaille précisément l’aspect de la glaire cervicale à l’ovulation et comment être sûre d’avoir ovulé grâce aux signaux de votre corps !

Qu’est-ce que la glaire cervicale et quel est son lien avec l’ovulation ?

La glaire cervicale est un fluide corporel sécrété au niveau du col de l’utérus. Son aspect évolue tout au long du cycle menstruel.

Lorsqu’elle est très fertile, la glaire cervicale permet de maintenir les spermatozoïdes vivants au niveau du col de l’utérus, suite à un rapport sexuel. Elle nourrit ses spermatozoïdes et les protège pour leur permettre d’attendre l’ovulation. Ils peuvent ainsi rester en vie pendant 3 à 5 jours dans le corps de la femme. Tout ça dans l’optique de favoriser une fécondation, bien sûr !

Dès que l’ovulation a lieu, la glaire cervicale facilite également le trajet des spermatozoïdes le long de l’utérus et dans les trompes de Fallope pour aller à la rencontre de l’ovule à féconder.

Plus vous approchez de l’ovulation et plus votre glaire est produite en grande quantité ce qui, on va le voir ci-dessous, facilitera vos observations. Bref, la glaire cervicale est l’indicateur parfait de votre fertilité !

Observer sa glaire cervicale pour repérer son ovulation

Alors comment allez-vous l’observer, cette glaire cervicale, pour repérer votre ovulation ?

C’est ce qu’enseignent les différentes méthodes de gestion naturelle de la fertilité (dont la symptothermie) qu’elles soient utilisées dans une optique de contraception naturelle ou dans l’optique de concevoir un bébé. Eh oui, la glaire cervicale est super utile dans les deux cas !

S’aider des ressentis pour repérer sa glaire cervicale

La production de glaire cervicale de notre corps se ressent, avant d’être observée. En effet, avez-vous remarqué que certains jours, vous êtes naturellement plus « humide » ou plus « mouillée » que d’habitude ? Il n’est pas question d’excitation sexuelle ici, je vous parle vraiment des ressentis au niveau de votre sexe, dans les activités quotidiennes.

Eh bien sachez que si vous l’avez déjà ressenti c’est tout à fait normal. Lorsque notre corps produit de la glaire cervicale, nous sommes comme naturellement lubrifiées. En nous familiarisant avec ces sensations-là, nous pouvons arriver à déterminer notre période fertile simplement avec le ressenti !

Observer sa glaire cervicale au quotidien

Heureusement, les observations nous permettent souvent de valider nos ressentis. Car lors de la période de fertilité de la femme, la glaire cervicale est produite en grande quantité au niveau du col de l’utérus et elle a tendance à couler jusqu’à la vulve.

C’est typiquement durant cette période-là que vous pouvez sentir, lorsque vous vous essuyez après un passage aux toilettes, que le papier glisse ! Vous regardez le papier et là… vous pouvez observer un fluide translucide qui n’est clairement pas de l’urine (dans ce cas-là, le lien entre glaire cervicale et ovulation est net ;-).

Glaire cervicale et pertes blanches

Jusqu’à présent, vous preniez peut-être cela pour des pertes blanches. En effet, on entend plus souvent parler de pertes blanches que de glaire cervicale… Sauf que la plupart de nos pertes, même lorsqu’elles sont blanches ou jaunâtres, sont de la glaire cervicale !

Encore aujourd’hui je suis sidérée de me dire que les gynécologues m’ont toujours parlé de pertes blanches et jamais de glaire cervicale…

L’évolution de l’aspect de la glaire cervicale au cours du cycle menstruel

Mais revenons à notre sujet : vos observations de glaire cervicale sur le papier !

En période fertile, il est donc fréquent d’observer de la glaire sur le papier et au fil des jours, l’aspect de celle-ci évolue. C’est cette évolution de l’aspect de la glaire cervicale qui vous indique que votre ovulation approche !

Dans le schéma classique, l’ovulation est caractérisée par de la glaire cervicale translucide et filante, comme du blanc d’œuf pas cuit, mais c’est en réalité très différent d’une femme à l’autre. C’est en s’observant sur plusieurs cycles que l’on peut déterminer son propre profil de glaire et l’aspect de la glaire cervicale qui caractérise sa propre ovulation.

⏩ Cet article pourrait d’ailleurs vous intéresser : L’aspect de la glaire cervicale en images

Glaire cervicale et ovulation : le jour sommet ou pic de glaire

C’est qui est frappant et c’est cela qui va vraiment vous permettre de vérifier que votre ovulation a eu lieu c’est que : d’un jour à l’autre, l’aspect de votre glaire cervicale change brutalement.

Moi par exemple, j’observe de la glaire cervicale type blanc d’œuf pas cuit au moment de l’ovulation et le lendemain plus rien. Je ne vois plus de glaire. Ou alors parfois j’en observe juste un peu, mais elle est collante, comme desséchée.

C’est ce signal-là que l’on observe en symptothermie !

On parle du jour sommet ou du pic de glaire pour qualifier le dernier jour glaire très fertile, juste avant le changement brutal d’aspect de la glaire. Ce jour sommet correspond dans 40 % des cas à l’ovulation (elle intervient sinon dans les 2 jours avant ou les 2 jours après).

Oui, car petite précision : on ne peut jamais savoir avec précision la date de l’ovulation, si ce n’est avec des échographies. Même le test d’ovulation n’est pas plus fiable que l’observation de la glaire cervicale, il l’est d’ailleurs moins, parfois.

Le combo glaire cervicale et ovulation, il n’y a que ça de vrai !

Les avantages de repérer sa glaire cervicale en contraception naturelle et en projet bébé

Glaire cervicale et contraception naturelle

En contraception naturelle et notamment en symptothermie, nous couplons l’observation de la glaire cervicale à la prise de température pour obtenir un double contrôle très fiable. En respectant l’approche symptothermique, la contraception naturelle est aussi fiable que la pilule ! L’auriez-vous cru ?

Cette contraception naturelle dont la plupart des gens doutent de l’efficacité parce qu’ils songent à nos grands-mères qui utilisaient la méthode Ogino, ou méthode des calendriers. Heureusement, les connaissances en termes de fertilité ont énormément évolué aujourd’hui !

⏩ Lisez cet article pour vous en assurer : Bien choisir sa méthode de contraception naturelle

L’observation de la glaire cervicale en contraception naturelle ne permet pas seulement de repérer l’ovulation, mais de déterminer l’ensemble de sa période fertile, qui dure en général près d’un tiers du cycle menstruel. Lorsque nous savons repérer le début et la fin de notre phase fertile, nous savons alors quand nous devons avoir des rapports protégés et quand nous sommes libres d’avoir des rapports sexuels non protégés !

Glaire cervicale en projet bébé

En projet bébé, réussir à faire le lien entre glaire cervicale et ovulation est d’un énorme soutien. Plus besoin de tests d’ovulation qui sont souvent peu fiables ! Il suffit d’observer les signaux de son corps pour maximiser ses chances de concevoir.

Grâce à ce que nous avons vu plus haut, vous savez maintenant que les spermatozoïdes peuvent rester vivants plusieurs jours dans le corps dans l’attente de l’ovulation. Ce qui veut dire que vous avez généralement une fenêtre de tir de quelques jours devant vous où vous êtes particulièrement fertile.

La bonne nouvelle, c’est que c’est justement durant ces quelques jours que votre corps produit le plus de glaire cervicale et que vous avez des chances de l’observer ou au moins de la ressentir, en y prêtant attention.

Alors, prêtes à ouvrir l’œil au prochain cycle pour repérer par vous-même le combo glaire cervicale et ovulation ?

Téléchargez mon livre offert « Les 5 clés du Cycle Féminin » ci-dessous pour être tenue informée de mes actualités !

Si vous avez aimé notre article, vous êtes libre de le partager ;-)

Tags:

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Veux-tu recevoir mon livre gratuit 

"Les 5 clés du Cycle Féminin" ? 😊

%d blogueurs aiment cette page :