Je vous explique comment lutter contre le syndrome prémenstruel.

Categories:

Comment Lutter contre le Syndrome Prémenstruel ?

Marre de devenir une furie à chaque fin de cycle menstruel ? Les douleurs aux seins, les migraines, les troubles du sommeil ou encore la déprime vous assaillent tous les mois, avant l’arrivée de vos règles ? Il semblerait bien que vous souffriez du syndrome prémenstruel ! Dans cet article, je vous explique ce que c’est et surtout comment lutter contre le syndrome prémenstruel, car c’est n’est pas une fatalité !

Comprendre le syndrome prémenstruel et ses solutions

Qu’est-ce que le syndrome prémenstruel et ses symptômes ?

Le syndrome prémenstruel s’observe souvent quelques jours avant l’arrivée des règles, voire dès l’ovulation pour certaines femmes. C’est un ensemble de symptômes généralement inconfortables et parfois tout à fait handicapants, qui sont le signe d’un déséquilibre hormonal.

En effet, même s’il est tout à fait normal d’être parfois un peu chamboulée émotionnellement vers la fin du cycle du fait des hormones et de l’arrivée des règles, le syndrome prémenstruel, lui, n’est pas physiologique. C’est une bonne nouvelle d’une certaine manière, car cela signifie que nous pouvons agir sur lui. Généralement, quelques ajustements au niveau de l’hygiène de vie peuvent provoquer de grandes améliorations des symptômes.

Mais alors, quels sont les symptômes du syndrome prémenstruel justement ? Ils peuvent être extrêmement variables (150 symptômes différents sont associés au SPM). Il peut y avoir des symptômes physiques et psychiques.

Parmi les symptômes physiques les plus courants, il y a les migraines, les douleurs aux seins, les recrudescences de mycoses et autres affections vaginales, les troubles digestifs ou du sommeil, etc. Au niveau psychique, ce sont l’irritabilité et l’émotivité qui arrivent en premier. Elles peuvent être accompagnées d’une légère déprime. Si vous observez que votre état durant cette phase de votre cycle est encore plus affecté et que vous souffrez de dépression, il peut s’agir d’un trouble dysphorique prémenstruel et il est absolument nécessaire d’être suivie par un médecin à ce sujet.

Quelles sont les causes du syndrome prémenstruel ?

Comme nous l’avons évoqué plus haut, le syndrome prémenstruel n’est pas physiologique, en d’autres termes il n’est pas normal. Il est causé par un déséquilibre hormonal entre œstrogènes et progestérone.

Cela se traduit le plus souvent par une hyperœstrogénie. Celle-ci est dite « vraie » lorsqu’il y a réellement beaucoup trop d’œstrogènes de produites par rapport à la progestérone. Elle est dite « relative » lorsque la progestérone n’est pas tout à fait produite en quantité suffisante, ce qui crée de la même manière trop d’œstrogènes par rapport à la progestérone.

Le déséquilibre hormonal à l’origine du syndrome prémenstruel est causé par nos modes de vie. Nous ne savons pas toujours ce qui est bon pour notre santé et notre hygiène de vie et parfois, même quand nous le savons, nous avons du mal à le mettre en pratique. Les sources officielles sur le syndrome prémenstruel sont malheureusement très prudentes à ce sujet, ce qui contribue à mon sens au fait que ces pistes d’améliorations soient souvent méconnues. Sachez que de nombreuses naturopathes spécialisées sur le féminin peuvent vous accompagner. Mais avant cela, découvrez quelques éléments qui vont vous être utiles pour soulager votre SPM.

Comment lutter contre le syndrome prémenstruel en modifiant son hygiène de vie

Syndrome prémenstruel et alimentation

Le facteur majeur à prendre en compte pour savoir comment lutter contre le syndrome prémenstruel est l’alimentation ! C’est la base de notre métabolisme ! Et généralement, il suffit de quelques ajustements à faire pour observer de vrais résultats.

5 fruits et légumes par jour : nous l’avons entendu si souvent et pourtant ! Pouvez-vous dire que c’est une recommandation que vous suivez à la lettre ? Les fruits et légumes frais devraient être la base de notre alimentation, car ce sont eux qui nous fournissent en minéraux, nutriments et vitamines essentiels à notre santé.

Malheureusement, quasiment tout le monde présente des carences de telles vitamines ou tels minéraux presque en permanence du fait de nos modes de vie. Dans l’idéal, il faudrait consommer les fruits et légumes le plus vite possible après leur récolte, avant qu’ils ne perdent leurs nutriments et le plus souvent crus, car la cuisson les appauvrit considérablement.

Les protéines et les céréales sont également très importantes. Les apports en protéines doivent être variés avec, si possible, une consommation régulièrement de poisson pour sa richesse en iode, un élément essentiel à notre santé et souvent sous-estimé (les algues peuvent tout à fait remplacer l’iode dans les régimes végétariens). Les céréales complètes ou semi-complètes sont à privilégier.

Sans oublier les graisses, si nécessaires à notre santé et pourtant souvent diabolisées ! Mais ce ne sont pas n’importe quelles graisses qui sont bonnes pour la santé. Les huiles végétales riches en oméga 3, de première pression à froid, sont à privilégier (colza, cameline, noix…). Et n’oubliez pas non plus les oléagineux (amandes, noisettes…) qui, en plus d’être riches en lipides et en protéines, sont aussi des sources non négligeables de magnésium, élément indispensable au bien-être menstruel !

⏩ Découvrez aussi mon article : 4 Phases du Cycle Menstruel : Comment Mieux les Vivre ?

SPM, sport, sommeil et émotions

Qui dit hygiène de vie dit aussi activité sportive, sommeil et gestion du stress. Comment vivez-vous ces aspects-là au quotidien ? Ces différents points sont également essentiels pour savoir comment lutter contre le syndrome prémenstruel. Il est possible de manger sainement sans savoir en tirer les bénéfices, car le corps ne suit plus… Si nous sommes exténuées en permanence, la boule au ventre au quotidien ou que nous n’avons absolument aucune activité sportive, il se peut que le corps n’arrive plus à assimiler les éléments essentiels que nous lui fournissons à travers notre alimentation. Tout est donc question d’équilibre.

Le sport et les activités sportives

Concernant le sport, il n’est pas nécessaire d’être une grande athlète pour être en bonne santé, d’ailleurs, les athlètes qui tirent toujours sur la corde sont rarement en bonne santé.

Il s’agit plutôt d’avoir une activité sportive régulière, même très douce. Parfois, marcher pour se rendre au travail ou les déplacements sur le lieu de travail peuvent suffire. Ou bien une promenade de temps en temps.

Tout dépend de vos activités au quotidien. Si vous êtes comme moi beaucoup devant votre ordinateur et qui plus est, dans une position non physiologique, il est clair qu’il faut prévoir des petits étirements de temps en temps ou des balades et autres activités sportives pour remettre le corps en mouvement.

Sommeil, stress et émotions

Pour ce qui est du sommeil, du stress et des émotions, je dirais que ces 3 facteurs sont souvent liés. Plus vous vous en mettez sur les bras… Plus vous vous mettez la pression pour tout faire, tout le temps… Et plus vous allez en pâtir.

Si tous les matins vous vous réveillez avec l’impression d’être fatiguée, c’est qu’il y a probablement un manque de sommeil quelque part. D’ailleurs, vous n’avez pas les mêmes besoins de sommeil au cours du cycle menstruel : il est important d’en avoir conscience pour comprendre que c’est normal !

De plus, l’irritabilité et les sautes d’humeur souvent vécues dans le syndrome prémenstruel peuvent être en grande partie régulées en apprenant à gérer différemment ses émotions. Développer une bonne hygiène de vie consiste aussi à dire les choses lorsqu’elles sont là plutôt que d’accumuler les rancœurs et les frustrations tout au long du mois… Jusqu’au moment où ça déborde ! Ça vous parle ?

⏩ Cet article pourrait également vous intéresser : Le Guide de la Communication NonViolente dans le Couple

Avez-vous maintenant plus de billes pour savoir comment lutter contre le syndrome prémenstruel ? Je l’espère ! N’hésitez pas à partager vos retours ou vos questions en commentaires.

Maëlle

Si vous avez aimé notre article, vous êtes libre de le partager ;-)
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Tags:

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voudriez-vous recevoir mon livre gratuit

"Les 5 clés du Cycle Féminin" ? 😊

%d blogueurs aiment cette page :