Comment évacuer ses règles plus vite ?

Comment évacuer ses règles plus vite ? Comment réduire le nombre de jours de vos règles ? Je vous explique comment je suis passée de 7 jours de règles à 3 !

Marre d’avoir des règles qui durent une semaine, voire plus ? Vous souhaitez avoir des règles moins longues et vous vous demandez comment faire pour que vos règles s’arrêtent plus vite ? Je vous explique comment évacuer ses règles plus vite grâce au flux instinctif libre. Ça en vaut le détour, croyez-moi, car cette méthode m’a permis de passer de 7 jours de règles à 3, soit de diminuer la durée de mes règles de moitié ! Oui, vous m’avez bien lue ! Lisez la suite pour découvrir LA Méthode Ultime pour réduire le nombre de jours de ses règles.

Des règles de 3 jours au lieu de 7 grâce au FIL : Mon Témoignage

J’ai commencé à expérimenter le flux instinctif libre en 2017. C’est une pratique qui consiste à être à l’écoute des signaux de son corps durant les règles et à déverser le sang menstruel aux toilettes plutôt que dans une protection hygiénique. Je vous expliquerai davantage comment fonctionne cette méthode ci-dessous.

À mes débuts, je portais un stérilet au cuivre, ce qui fait que j’avais des règles très abondantes. Et depuis que je suis réglée, mes menstruations étaient assez longues : elles duraient facilement une semaine. Les quatre premiers jours allaient du flux abondant au flux moyen et les trois jours suivants, j’avais de faibles saignements, mais suffisants pour tâcher la culotte… Je me posais la question : « comment évacuer ses règles plus vite » ?

La durée de mes règles a diminué au fil des mois de pratique du flux instinctif libre, sans même que je m’en rende vraiment compte. En parallèle, j’ai remarqué que j’avais des règles moins abondantes qu’avant. Ceci dit, comme j’ai enlevé mon stérilet quelques mois après mes débuts, j’ai pensé au départ que ces observations étaient dues au retrait du stérilet.

Puis, il y a eu ma pause grossesse et allaitement : une longue période d’un an et demi sans règles… Lors de mon retour de couches, j’ai repris le flux instinctif libre directement. Ma sage-femme m’avait prévenu que les premières règles risquaient d’être hémorragiques et en fait pas de tout, tout s’est très bien passé. Et surtout : j’ai eu la joie d’observer que j’avais toujours des règles courtes, et même encore plus courtes qu’avant la grossesse, car je suis passée de 4 jours de règles à 3 !

Le Flux instinctif libre ou comment évacuer ses règles plus vite ?

Le flux instinctif libre consiste à gérer naturellement ses règles, sans protection hygiénique ou en en utilisant très peu. L’idée, comme expliqué plus haut, est d’écouter les signaux de son corps pour anticiper le moment où notre sang menstruel s’apprête à s’écouler.

Comment est-ce possible ? Tout simplement parce que notre sang ne s’écoule pas en continu. Ce sont les contractions de notre utérus, qui interviennent à une certaine fréquence, qui créent l’écoulement. Une fois que le sang est sorti de l’utérus, il est stocké quelque temps dans les fornix vaginaux, à la base du col de l’utérus. Jessica Spina, Mélissa Carlier ou encore France Guillain donnent expliquent davantage ces mécanismes. Je vous mets leurs références en bas d’article.

C’est seulement lorsqu’il y a trop de sang dans ce petit espace de stockage que celui-ci commence à s’écouler jusqu’à la vulve. Concrètement, entre le moment où le sang est expulsé de l’utérus et celui où il arrive à la vulve, il s’écoule facilement une demi-heure, et souvent même plus. Ce qui laisse largement le temps de se rendre aux toilettes.

Mais pour cela, encore faut-il savoir où en est le sang dans son trajet. Les signaux corporels interviennent à ce moment-là, car comme dans la continence urinaire, notre corps nous parle. Lorsque nous avons besoin de faire pipi par exemple, notre corps nous l’indique de manière explicite : nous sentons une pesanteur au niveau de la vessie. Les signaux menstruels sont souvent assez similaires. Nous pouvons sentir une impression de pesanteur, une envie de faire pipi.

C’est un apprentissage de savoir comment évacuer ses règles plus vite et ce n’est pas la peine de se mettre la pression, mais en quelques cycles, il y a déjà de quoi observer de beaux résultats.

⏩ Cet article vous intéressera certainement : Comment pratiquer le flux instinctif libre | 11 étapes pas à pas

Comment le flux instinctif libre permet-il de faire couler les règles plus vite ?

La question qui se pose (en tout cas moi, je me la pose 😉 c’est : comment le flux instinctif libre permet-il de faire couler les règles plus vite ? Qu’est-ce qui explique que physiologiquement on puisse évacuer le sang plus vite avec le flux instinctif libre ?

Malheureusement, la science n’est pas d’une grande aide, car il n’existe pas de recherche scientifique sur le flux instinctif libre à ma connaissance. Et peu de gynécologues ou de sages-femmes ont une connaissance précise de cette méthode. Ce qui suit relève de mon interprétation personnelle et ne constitue qu’une hypothèse.

Il me semble que d’être à l’écoute des signaux du corps durant les règles, ce qui s’apparente à un travail d’accueil de notre corps finalement, joue un rôle positif dans la diminution des symptômes handicapants des règles. Car selon mon expériences et la plupart des témoignages existants, le flux instinctif libre permet d’avoir des règles plus courtes, des règles moins abondantes et des règles moins douloureuses. Bref, c’est tout bénéfice !

Lorsque le corps n’est pas entendu dans les signaux qu’il envoie, il est obligé d’envoyer des signaux plus forts pour se faire entendre. C’est le cas lorsque nous sommes fatiguées par exemple et que nous tombons malades ou que nous nous faisons mal pour « être obligées » de nous reposer.

J’ai l’impression que c’est la même chose avec le flux libre. Lorsque nous écoutons les signaux de notre corps au moment lors de nos règles, celui-ci est moins stressé et ses fonctions physiologiques sont plus efficaces. Résultat : règles moins longues, moins abondantes.

Alors, ça vous donne envie de tester le flux instinctif libre et d’apprendre comment évacuer ses règles plus vite ? Dites-le-moi en commentaire.

Maëlle

Sources :

Carlier, Mélissa. Atelier du flux instinctif libre. Blog Cyclointima.

Guillain, France. 2009. Le bain dérivatif ou D-CoolinWay. Cent ans après Louis Kuhne. Éditions du Rocher.

Spina, Jessica. 2018. Le Flux Instinctif Libre ou l’art de se passer de protections périodiques. Éditions l’Instant Présent.

Si vous avez aimé notre article, vous êtes libre de le partager ;-)
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Tags:

2 Responses

    • Bonjour et merci pour ta question !
      Le temps d’aller aux toilettes oui, il est possible dans une certaine mesure de contracter les muscles du périnée pour empêcher le sang de couler. Mais cette contraction ne dure que quelques minutes. Donc le reste du temps, le périnée est au repos et tout l’apprentissage est d’avoir à reconnaître le moment d’aller aux toilettes avant que le sang ne coule.
      Je te mets le lien vers l’article dans lequel j’explique plus en détail comment pratiquer le flux instinctif libre : https://devenir-intuitive.com/pratiquer-flux-instinctif-libre/
      Est-ce que ça t’éclaires ?
      A bientôt,
      Maëlle

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voudriez-vous recevoir mon livre gratuit

"Les 5 clés du Cycle Féminin" ? 😊

%d blogueurs aiment cette page :