Je vous explique comment appliquer ses bonnes résolutions quand on est une femme.

Voici l’approche des fêtes de fin d’année et, avec elles, le bilan de l’an passé et nos bonnes résolutions pour la nouvelle année. Cette fois, vous êtes plus que motivée. Vous vous dites que vous allez réussir à tenir vos nouvelles résolutions. Et pourtant, vous craignez que, comme chaque année, votre enthousiasme s’essouffle en moins d’une semaine. Dans cet article, je vous explique en quoi le cycle menstruel aide la femme à appliquer ses bonnes résolutions.

 

Et si les résolutions pour la nouvelle année ne convenaient pas aux femmes ?

 

Je ne sais pas pour vous, mais moi personnellement, je n’ai jamais réussi à tenir mes bonnes résolutions pendant une année entière. Surtout si ce sont des résolutions qui s’apparentent à de nouvelles habitudes à mettre en place. Faire du sport une fois par semaine, manger des fruits et légumes tous les jours, cuisiner de bons petits plats, etc. J’arrive à les appliquer deux semaines, peut-être un mois, puis je les abandonne, sans même m’en rendre compte, en général.

À force de me reconnecter à ma nature de femme et à mon cycle menstruel, je me suis rendu compte que ce n’était pas étonnant que je n’arrive pas à appliquer mes bonnes résolutions tous les jours, sur le long terme. En effet, comment se borner à un fonctionnement linéaire alors que ma physiologie même m’incite à vivre de manière cyclique ? En fonction des phases du cycle menstruel, je n’ai pas les mêmes envies ni les mêmes besoins. C’est d’ailleurs aussi très changeant en fonction des saisons. Au printemps, j’aime passer beaucoup de temps dehors, prendre soin de mon jardin. Alors qu’en hiver, je préfère bouquiner au coin du feu.

 

Appliquer ses bonnes résolutions grâce au cycle menstruel

 

La bonne nouvelle, c’est que nous les femmes, nous pouvons vivre le début de chaque cycle comme un nouveau commencement. Avez-vous déjà remarqué que juste après nos règles, nous sommes généralement dans une énergie très dynamique, qui va de l’avant ? Nous avons de nouveaux projets, nous sommes prêtes à nous remettre au sport, nous avons les idées claires. C’est le moment idéal pour définir nos bonnes résolutions du mois et les appliquer. Peut-être qu’au bout de quelques semaines, nous n’en aurons plus l’élan, qu’importe, nous pourrons nous y remettre au cycle prochain ! Si vous arrivez à vous y remettre chaque mois, ça devient une habitude, même si elle n’est pas linéaire.

Petit à petit, en écoutant où va votre élan en fonction des phases de votre cycle, vous vous rendrez compte qu’il y a des moments où vous aimez faire du sport et des activités physiques. Vous verrez qu’il y a d’autres périodes ou vous préférez vous cocooner, prendre soin de vous. Vous identifierez les jours où vous êtes très concentrée et vous pouvez avancer sur des projets intellectuels costauds. Avec ces connaissances-là, il devient possible, pour la femme, la mère, l’entrepreneuse, d’appliquer toutes ses bonnes résolutions.

⏩ Un article qui pourrait vous intéresser : Calendrier menstruel : comment le faire soi-même et pour quel usage ?

 

Alors pour 2021, nouvelle année, nouvelles résolutions ?

 

Ma méthode : le tracker dans l’agenda

Avec tout ça, vous vous dites que c’est un coup à oublier et à ne plus se fixer de bonnes résolutions ? Vous avez peur que cette connaissance de votre fonctionnement soit longue à acquérir ? Voici donc comment moi je fonctionne : vous verrez que ça n’est pas sorcier.

Déjà, je peux vous dire que je suis tout de même une adepte du bilan de fin d’année et des bonnes résolutions pour le Nouvel An. Et pour moi, ça n’est pas contradictoire avec ce que j’ai dit juste au-dessus. En fait, j’aime définir de nouvelles résolutions à la rentrée de janvier : elles vont être un peu comme une ligne de conduite pour la nouvelle année.

Je les suis chaque mois, avec un habits tracker sur mon agenda, mais sans me mettre la pression à vouloir les appliquer tous les jours ou toutes les semaines. À la longue, je me rends compte que j’ai plus d’élan à appliquer telle ou telle résolution pendant certaines phases de mon cycle plutôt que d’autres et je le respecte.

 

S’autoriser à faire évoluer ses résolutions en fonction de son élan

Au début de chaque cycle menstruel, après mes règles, ou à la toute fin de celles-ci, je fais le point sur mes bonnes résolutions. Je vois celles que j’ai abandonnées au cours du mois et je vois celles pour lesquelles j’ai persévéré.

Pour chaque résolution, je me questionne pour savoir si elle a encore du sens pour moi. Parce que, probablement que vous l’observez comme moi, nous n’avons pas les mêmes priorités en fonction des périodes de l’année.

Je m’autorise donc à faire évoluer mes bonnes résolutions au cours des cycles : j’en laisse de côté certaines, j’en priorise d’autres. Je fais ce choix en étant vraiment connectée à mon élan : qu’est-ce qui me fait le plus vibrer pour ce nouveau cycle ? Vers quoi ai-je envie d’aller ?

À force d’agir de cette manière, appliquer ses bonnes résolutions devient un vrai plaisir. Vous serez beaucoup plus en phase avec votre fonctionnement, mais aussi avec ce qui a du sens pour vous, dans le moment. Il est beaucoup plus agréable d’agir par élan que sous la contrainte d’une résolution que l’on se force à appliquer.

⏩ Découvrez aussi mon article : Comment gérer ses règles sans protection ?

J’ai écrit cet article dans le cadre de l’évènement interblogueurs « Votre meilleure astuce pour appliquer vos bonnes résolutions » du blog Devenez meilleur. Ce blog est une vraie mine d’informations et pour approfondir le thème des bonnes résolutions, j’aime bien cet article.

Si vous avez aimé mon article, et que vous aimeriez partager votre expérience, n’hésitez pas à laisser un commentaire.

Maëlle

Si vous avez aimé notre article, vous êtes libre de le partager ;-)

Tags:

One response

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voudriez-vous recevoir mon livre gratuit

"Les 5 clés du Cycle Féminin" ? :)

%d blogueurs aiment cette page :