vivre ses reves

Categories:

Peut-on vivre ses rêves en étant jeune maman ?

Où est la place du rêve ?

Maintenant que je suis maman, j’ai pris de nouvelles habitudes, que je n’aurais pas prises (c’est certain) en vieillissant et sans enfanter. J’ai pris l’habitude de ranger très régulièrement : je me jette sur la moindre figurine qui traîne, je ramasse les miettes après chaque repas, je passe le balai avant même que ce soit la peine de tout pousser sous le tapis pour aller plus vite. J’ai pris l’habitude de regarder régulièrement l’heure qu’il est, pour ne pas oublier d’aller chercher les enfants à l’école, pour partager le temps équitablement entre les enfants, mon chéri et mes passes-temps.

Elle ne devait pas parler de rêve cette chronique ? Patience, j’y viens !

Une autre habitude que j’ai prise, c’est d’évaluer la qualité de mon sommeil. «Haaa ! Bien dormi cette nuit ? » Si la réponse est oui, c’est qu’il n’y a pas eu de réveils intempestifs au cours de la nuit, et pas seulement causés par des pleurs d’enfants, mais aussi par une vessie pressée, un bras mal placé, ou un estomac qui ne sait plus comment digérer tel breuvage ou tel plateau de fromages. Si j’ai bien dormi, c’est que j’ai eu des phases de sommeil profond, et que, j’y arrive, j’ai rêvé.

C’est doublement fantastique de rêver en tant que jeune maman ! Ça nous évade et, en plus, ça veut dire que, oui, ça y est, on a fait une nuit complète !

Je rêve d’être tout et partout !

Il y a deux rêves qui reviennent assez souvent. Je n’en raconterai qu’un dans cette bulle, car le deuxième est trop vraisemblable, coquin voire crapuleux, et pourrait choquer quelques âmes sensibles !

Dans mon deuxième rêve récurrent donc, je suis tout et partout à la fois : je sais jouer de tous les instruments de musique existants, je parle et comprends toutes les langues, et je danse avec une telle légèreté qu’au final, je m’envole ! J’ai vraiment le sentiment de vivre ce rêve ! Quand j’y suis, tout est palpable, il y a le bruit, les odeurs, le toucher, c’est si… réel ! J’en suis venue à me demander si ce n’était pas une réalité alternative, un autre monde où je prends possession d’un autre corps. À mon réveil, j’ai encore la sensation de cette allégresse. Tout est si simple !

Vivre ses rêves la nuit et en garder le bien-être le jour

Ce sentiment, j’essaie de le conserver une fois éveillé. J’essaie même de le retrouver, de revivre cet état de bien-être, sans avoir dormi et rêvé juste avant. Car en soi, apprendre à jouer de tous les instruments de musique, parler et comprendre toutes les langues, c’est du boulot, ça ne vient pas tout seul ! Et je n’ai actuellement ni le temps ni l’énergie pour emmagasiner tout ce savoir. Pour autant, je ne vais pas m’apitoyer sur mon sort.

Car la seule sensation de ce rêve m’apporte tellement de bien-être, que je n’ai jamais vraiment cherché à le réaliser. Et puis il y a quand même la partie où je m’envole qui est un peu compliqué à envisager !

Finalement, je vis mon rêve la nuit, dans un autre espace-temps, dans un autre corps. J’en profite à fond ! Je le vis également éveillé, en retrouvant cet état de conscience apaisé et libéré.

Est-il possible de vivre ses rêves selon vous ? Tout dépend de ce qu’on entend par là ! 🙂

Si vous avez aimé notre article, vous êtes libre de le partager ;-)
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Tags:

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :