sortir de sa zone de confort

Categories:

Sortir de sa zone de confort, qu’est-ce que c’est ?

Il y a les choses que je connais, que je maîtrise. Le cadre réconfortant de mon quotidien, qui me rassure. Les activités que je pratique depuis l’enfance et qui font partie de ma zone de confort.

Et puis, il y a l’inconnu. Cet horizon un peu lointain, mais tout de même perceptible. Ce champ des possibles qui donne des idées et des envies. Toutes les choses dont je rêve, que j’ai envie d’essayer, mais pour des raisons pratico-pratiques (que moi seule décèle la plupart du temps) il est difficile de les atteindre.

Jouer d’un nouvel instrument de musique, tel que le saxophone ? Avec mon asthme, je me dis que ce n’est pas vraiment envisageable. Devenir musicienne professionnelle ? Je ne me sens pas totalement légitime, ayant appris la musique en autodidacte. Mener une vie nomade ? Même sans parler de budget ou d’organisation, je ne veux pas imposer cela à mes enfants en bas âge.

Vivre par étapes la sortie de sa zone de confort

Mais pour sortir de sa zone de confort, je ne pense pas qu’il faille atteindre l’objectif désiré d’un coup, d’un seul. On se met alors en situation délicate toute seule !

Et si, pour sortir de sa zone de confort, on prenait le temps de vivre le changement ? Qu’on imaginait les étapes pour arriver au but final ? Ces dernières sont comme des objectifs intermédiaires. Et lorsqu’on atteint l’un de ces paliers, on se sent déjà grandi ! On ose mettre le pas hors de son périmètre de sécurité, mais en douceur, sans se brusquer. Même si ce sont des petits pas, qui constituent au final un grand bon en avant, le vent de la nouveauté nous emporte !

Depuis quelques temps, je flirte avec cette limite et la franchis régulièrement.

En créant le blog Devenir Intuitive, je me suis lancé un sacré défi ! Moi qui n’était pas une adepte des réseaux sociaux, habitante de la campagne sans trop de débit internet et pas une grande connaisseuse en informatique, je suis sortie de cette zone de confort. Mais j’ai planifié cette sortie. J’ai choisi une formation pour permettre une transition pas à pas. et ça marche ! Il y a des moments de doute, bien sûr, surtout lorsqu’on découvre un tout nouvel environnement. Mais ça y est, on peut dire que je suis passée de l’autre côté ! Je ne suis pas une geek non plus (toujours pas de smartphone) mais c’est sûr que le monde virtuel est rentré dans ma vie quotidienne. Oui, il a fallu mettre quelques convictions de côté. J’ai pesé le pour et le contre, bien identifié mes besoins actuels, et pris la mesure de la situation que nous vivons toutes et tous depuis plus d’un an maintenant avant de me lancer.

Sortir de sa zone de confort : une leçon de vie

Sortir de sa zone de confort permet d’apprendre et d’appréhender de nouvelles choses. J’ai souvent tendance à en essayer régulièrement, car je trouve la sensation de la nouveauté très grisante ! Mais s’investir dans un projet sur le long terme, maîtriser, connaître sur le bout des doigts une nouvelle discipline, un nouvel endroit, c’est tout autre chose. Il faut garder le cap, rester motivé en toutes circonstances. Pour ça, mieux vaut bien s’entourer et développer sa confiance en soi. En tout cas, si l’on prend le pas de sortir de sa zone de confort régulièrement, cette confiance s’en trouve boostée ! C’est un cercle vertueux, en somme.

Et vous, quand êtes-vous sortie de votre zone de confort la dernière fois ? Parlez-nous de vos expériences !

Si vous avez aimé notre article, vous êtes libre de le partager ;-)
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Tags:

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :