meilleure couche bébé avis

Je vois d’ici votre air étonné : pourquoi consacrer un article aux couches, alors que jusqu’à présent, il était question d’élever son enfant sans couche ? Même si je pratique l’hygiène naturelle infantile, j’utilise quand même de temps en temps des couches pour mes enfants. Pour être le plus en phase avec mes convictions, je ne choisis pas n’importe lesquelles. Mais avant de chercher la meilleure couche pour votre bébé, demandez-vous si elle existe vraiment ! Si vous cherchez un nom de marque ou de fabricant de couche, passez votre chemin, car je n’en donne aucun ici. Il y a déjà bon nombre d’études sur le sujet, notamment menées par des associations de consommateurs compétentes en la matière. La vocation de cet article est de vous donner un maximum d’éléments objectifs pour opérer par vous-même votre choix.

Couches jetables : faut-il choisir entre écologie et efficacité ?

Comme je vous l’ai expliqué dans mon article sur mon avis de parent en pratique de l’hygiène naturelle infantile, il y a des moments où mes enfants portent des couches. Notamment, ma cadette porte une couche jetable la nuit, faute d’arriver à me lever assez rapidement pour lui proposer le pot à son réveil. De plus, son envie du matin est telle qu’aucune des couches lavables que j’ai testé n’absorbe efficacement !

Des couches jetables qui privilégient des matières naturelles

Avec nos deux filles, nous avons testé différentes marques de couches jetables, vendues dans les enseignes de magasins biologiques ou sur les sites e-commerce, dont le leitmotiv est le respect de l’environnement et la traçabilité des produits.

J’ai constaté une efficacité d’absorption et un confort similaires entre les différentes marques testées. De plus, pour avoir également testé des couches jetables de marques plus conventionnelles, notamment chez l’assistante maternelle ou à la crèche, l’absorption des urines et des odeurs est quasi équivalente.

Couches jetables écologiques : vraiment ?

J’ai testé des couches jetables dites écologiques. Ce terme n’est pas le mieux choisi puisque ces couches ne sont pas plus dégradables que les couches jetables conventionnelles. Et certaines présentent tout de même des substances nocives – parfums et produits absorbants. Je vous renvoie aux études menées par l’UFC Que choisir et 60 millions de consommateurs.

Le message que je souhaite vous transmettre, c’est surtout celui-ci : prenez le temps de lire l’étiquette du produit que vous achetez ! Depuis l’automne 2019, les fabricants sont obligés d’indiquer sur l’emballage tous les composants présents dans les couches jetables. D’autre part, des filières locales se développent de plus en plus. De par leur accessibilité, pourquoi ne pas les interroger sur ce point ?

Si vous en avez la possibilité, mieux vaut utiliser les couches jetables, écologiques ou non, avec parcimonie.

La meilleure couche bébé est-elle lavable ?

Composition d’une couche lavable

Une couche lavable est toujours constituée de 3 parties distinctes :

  • un insert pour l’absorption ;
  • une partie culotte pour le maintien ;
  • une sur-couche imperméable pour éviter les fuites.

J’ai testé plusieurs types de couches lavables avec mes deux enfants. En effet, il en existe différents modèles en fonction de l’assemblage des trois parties précédemment citées.

La couche lavable dit « tout-en-1 » a la particularité d’avoir l’insert, la couche et la surcouche cousus ensemble. Ce modèle est facile à mettre et à retirer, à l’instar des couches jetables et des culottes d’apprentissage. En revanche, ce n’est pas la plus facile à nettoyer et à sécher, compte tenu de son épaisseur.

Le modèle de couche « 2-en-1 », où tout est séparé, est facile à entretenir. Mais je vous conseille d’en préparer quelques-unes à l’avance. Dans le « feu de l’action », c’est compliqué de bien positionner l’insert et la couche dans la sur-couche, tandis que bébé gesticule et s’impatiente sur la table de lange.

Pour ma part, j’ai finalement opté pour un modèle intermédiaire : la sur-couche et la couche sont cousues ensemble, il ne reste plus qu’à positionner un ou plusieurs inserts. Avec ce système, le nettoyage n’est pas une (trop grosse) corvée.

Autre point positif : mes filles adorent jouer avec les couches lavables et les mettre à leurs poupons. Ainsi, elles apprennent à mettre des scratch et des pressions en autonomie !

meilleure couche bébé liberté de mouvement

La meilleure couche pour bébé, c’est celle où il est le plus libre de ses mouvements

Points de vigilance à connaître avec les couches lavables

Premièrement, il faut penser à adapter la garde-robe de bébé. Prenez des vêtements de la taille au-dessus. Ce détail n’a pas posé de problème pour moi, car j’ai toujours choisi des vêtements pour leur confort. Ils sont donc amples et fabriqués avec des matières agréables à porter (pas de jeans par exemple).

Faites attention à ne pas vous laisser déborder par la gestion du lavage des couches ! Pour ma part, j’utilise un sot hermétique qui retient les odeurs pour les stocker avant le lavage. De plus, je lance une à deux machines à laver par semaine avec les vêtements de travail, les sous-vêtements et les chaussettes.

Pour utiliser exclusivement des couches lavables en journée, il vous faut un bon stock de base. Je tourne avec 20 à 25 couches, et une quarantaine d’inserts. Si vous souhaitez les acheter neuves, sachez que cela représente un investissement (entre 350 et 600 euros) mais qui est vite amorti. J’ai acheté toutes les couches lavables pour mes filles en braderie. J’ai eu la chance de tomber sur un lot quasi neuf pour 20 euros ! Le second lot avait déjà servi à deux enfants, et je vous conseille de bien vous renseigner sur ce détail. Les couches de ce lot étaient en effet beaucoup moins étanches, et le tissu était assez rêche.

Enfin, pensez à utiliser une lessive douce, car certaines substances contenues dans les lessives conventionnelles peuvent être irritantes et allergisantes.

La meilleure couche bébé, c’est celle qu’on ne porte pas !

J’ai pensé à cette phrase dès le premier jet de cet article ! C’est un peu provocateur, certes, mais pas accusateur !

Comme on aime se le répéter entre parents : « Avant, tu as des convictions. Après, tu as des enfants ! »

De mon côté, j’ai opté pour un savant mélange de trois ingrédients : une bonne louche de fesses à l’air, une pincée de couches lavables et un soupçon de couches jetables ! Toute pratique de l’hygiène naturelle infantile est singulière. Le choix des couches l’est tout autant.

Observez votre organisation quotidienne, évaluez le temps que vous souhaitez y accorder et votre budget, interrogez vos convictions environnementales et sociétales, et vous trouverez la meilleure couche pour bébé !

Je suis curieuse de lire vos réactions et vos témoignages 😉

Si vous avez aimé notre article, vous êtes libre de le partager ;-)

Tags:

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GRATUIT Votre conseil personnalisé - Pour élever bébé sans couche

%d blogueurs aiment cette page :