meditation guidee

Categories:

 

Je compose ma première médiation guidée

Dans la bulle intuitive consacrée à l’écoute du corps, je vous ai confié combien il m’est difficile de taire mon mental. Je m’y fis énormément. Et quand une petite perturbation intervient, c’est tout mon monde qui s’écroule !

J’ai découvert un outil puissant pour taire son mental : la méditation guidée !

Sauf que je n’en fais vraiment pas beaucoup !

Cette bulle est donc l’occasion pour moi de faire le point et de me motiver à reprendre la méditation.

Vous me suivez, on s’y met ensemble ?

Je vous propose une méditation guidée créée spécialement pour l’occasion !

Installez-vous : prenez une position confortable, mais qui garde votre corps en tension. Pas avachi dans le canapé, mais plutôt assis en tailleur, le dos droit.

Ne fermez pas complètement les yeux, gardez-les entre ouverts, un mince rayon lumineux doit encore vous parvenir.

Faites-le calme en vous et autour de vous, et c’est parti …

Texte de la méditation guidée

Se concentrer

« Bonjour, bienvenue dans cette pause méditative.

L’objectif de celle-ci est de vous reconnecter à votre environnement extérieur, mais aussi à votre intérieur. Nous allons faire le lien entre la Terre, le sol, et le Ciel, l’esprit. Ainsi, vous serez profondément ancré dans l’espace et dans votre for intérieur.

Installez-vous en tailleur, le dos droit pour représenter cette verticalité entre la Terre et le Ciel.

Posez vos mains sur vos cuisses, les paumes tournées vers le Ciel. Abaissez doucement vos paupières, et gardez vos yeux à peine ouverts. Une petite fente laisse entrer un faible rayon lumineux. Enfin, gardez votre mâchoire détendue, tout en ayant la langue collée au palais. Ainsi, vous êtes détendu, mais votre corps reste légèrement en tension pour ne pas vous endormir. Lors de la méditation, quand vous sentez votre corps se relâché, reprenez cette position initiale, tout en restant concentré.

Vous allez pouvoir sentir le flux d’énergie qui circule en vous, du haut vers le bas, et du bas vers le haut.

Inspirez profondément par le nez. Soufflez lentement par le nez. Respirez de cette manière, en conscience, pendant quelques instants.

Cette position, au départ peu naturelle, et plus confortable dorénavant.

Taire le mental

Quelques pensées parasites viennent vous chatouiller l’esprit. N’y prêter pas attention. Ses pensées sont comme des nuages : elles arrivent, puis, elles repartent. Toutes les pensées sont futiles, ne les analyser pas. Elles ne font que passer. Le vent les pousse de votre esprit.

Si vous avez besoin de rester focalisé sur quelque chose, concentrez-vous sur votre respiration. Toujours calme, profonde. Inspiration et expiration par le nez.

Visualisez l’air qui rentre par votre nez, qui gonfle vos poumons, votre cage thoracique, votre ventre. Laissez-la circuler. Puis, expirez, visualisez votre ventre qui se vide, puis votre cage thoracique, puis vos poumons. Enfin, tout l’air finit de sortir par le nez.

Faire circuler l’énergie

Visualisez la zone où votre énergie stagne. Quelle forme a-t-elle ? Une petite boule blanche brillante ? Libérez-la en dirigeant votre respiration vers cette zone. Aidez-la à circuler dans tout votre corps.

L’énergie, cette petite boule blanche et brillante, est libre. Dans un premier temps, elle descend le long de votre colonne vertébrale. Elle descend le plus bas possible, elle vous aide à vous ancrer dans le sol. Sentez votre appui, votre masse sur le sol.

Puis, dirigez votre énergie le long de vos membres. Vous la ressentez au bout de vos doigts, de vos pieds et de vos mains.

L’énergie continue sa route. Elle réchauffe votre ventre, vos poumons, votre cœur. Elle remonte vers votre gorge, votre bouche, votre nez, vos yeux.

Enfin un dernier pallier : l’énergie est concentrée tout en haut. Elle ne part pas, mais semble vous hissez vers le Ciel.

Puis, toute l’énergie circule en vous, partout. Tout votre corps brille, l’énergie est présente dans chaque recoin de votre être.

Ouverture

Vous êtes pleinement présent. Respirez tranquillement et appréciez cet état de plénitude. Soyez reconnaissant envers votre corps et votre esprit. Souhaitez les retrouver prochainement dans cet état de bien-être. Remerciez-les, appréciez le moment présent. »

Merci d’avoir écouté cette méditation guidée 🙂

Si vous avez aimé notre article, vous êtes libre de le partager ;-)
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Tags:

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :