Avons-nous vraiment besoin de matériel spécialisé pour être à l’écoute de nos enfants ? Le pot physiologique est-il nécessaire pour pratiquer l’hygiène naturelle infantile ? Dans ce nouvel article, je témoigne de mon expérience de l’HNI pour vous montrer que (attention, spoiler) non, le matériel dédié à l’HNI et à la physiologie n’est pas indispensable pour répondre au besoin d’élimination de nos bambins ! Je vous explique pourquoi et, surtout, comment faire tout en simplicité !

Le pot physiologique et autres matériels spécialisés, est-ce en accord avec vos convictions ?

J’ai découvert l’HNI en voyageant en Asie. Là-bas, les habitants ne se posent pas la question : un enfant a besoin de se soulager, on l’aide, n’importe quel membre de la famille peut le faire d’ailleurs. Et pas l’ombre d’une couche, ni d’un pot, encore moins physiologique ! Donc c’est bien possible d’élever ses enfants sans couche. Il en va de même pour le pot physiologique et pour le reste du matériel consacré à l’HNI. Oui, ça peut être intéressant, ça peut faciliter la pratique, mais ce n’est aucunement indispensable !

Quand j’ai découvert le marché naissant du matériel pour l’HNI, je trouvais ça super. Des articles créés en petit nombre, des couches et des vêtements fabriqués avec des matières naturelles et confortables… Et puis je suis tombée sur la flopée de pots physiologiques existants. Et là, j’ai déchanté. Tous ne paraissaient pas réellement physiologiques (je vous explique ce qu’est une position physiologique un peu après dans l’article), certains étaient très chers et, comble pour moi et mon engagement écologique : le tout est en plastique, bien neuf, bien rutilant !

Je ne trouvais plus de cohérence avec ma démarche et mes convictions. J’ai donc opté pour un pot trouvé en braderie (vive la seconde main !) auquel j’ai rajouté une marche pour les besoins de la physiologie. Ça a fait l’affaire pour mes deux enfants (oui, pour les deux, un seul pot !), j’ai fait des économies et, en plus, je respectais mes convictions profondes. Haaaa ! Soupir de soulagement. Je retrouvais ma cohérence.

Avoir confiance en soi ou dans le marché du pot physiologique ?

La pratique de l’HNI commence à se démocratiser en France. Comme toute nouveauté, il y a un marché qui s’est développé autour de la pratique, vous proposant du matériel spécialisé facilitant l’HNI. Mais ce matériel n’est certainement pas obligatoire !

(Il en va de même d’ailleurs pour les couches lavables, les pantalons chinois, même si leur conception est déjà plus respectueuse de l’environnement dans la majorité des cas).

En fait, l’important, c’est d’avoir confiance en vous, en vos ressources de jeunes parents, en votre capacité à comprendre votre bébé au-delà de toute vraisemblance. Oui, vous allez comprendre instinctivement votre bébé. Si vous lâchez prise, vous allez pouvoir communiquer avec lui de manière non verbale. Vous pouvez mener une parentalité et une maternité plus intuitive.

Pour cela, dans la pratique de l’HNI, il vous suffit d’avoir une petite bassine, de l’empathie et un peu de volonté, cela suffit amplement. Et même sans bassine, car il est tout à fait possible de pratiquer l’HNI directement au-dessus des toilettes !

Si cela vous rassure, et que vous en avez les moyens, vous pouvez très bien commander un pot physiologique. Sachez en tout cas où chercher, renseignez-vous au préalable, et sachez repérer ceux qui sont véritablement physiologiques !

Le marché de l’occasion, ou le business du pot physiologique à prix d’or

L’offre ne répond pas toujours à la demande. En effet, il y a une énorme demande pour des pots physiologiques. Alors, certains profitent de cette envie pressante collective pour proposer des produits d’occasion à des prix exorbitants et complètement indécents.

NON : NE DÉPENSEZ PAS 40 EUROS (VOIRE DAVANTAGE) DANS L’ACHAT D’UN POT POUR FAIRE PIPI !!

Car qu’est-ce qu’un pot physiologique au final par rapport à un pot lambda ?  C’est un pot qui donne une position physiologique à l’enfant lorsqu’il est assis dessus. Ainsi, grâce à un rebord plus prononcé que la moyenne, les genoux de votre enfant sont légèrement relevés par rapport à ses fesses. Cette position va ainsi faciliter le transit. Pour plus d’informations sur la physiologie et la biologie, je vous invite à lire mon article dédié.

Oui, on vous propose des tarifs affolants JUSTE POUR CA !

Ne cautionnez pas ce business.

Je n’ai pas envie que le côté financier freine de jeunes parents dans leur élan créatif et conscient, qui peuvent penser que cela est réservé à une certaine catégorie de population qui a les moyens financiers.

Non, vous pouvez bien sûr vous aussi tester l’HNI ! J’ai élevé mes deux enfants sans pot physiologique. J’ai simplement adapté un pot classique avec une petite marche, comme les toilettes pour le reste de la famille d’ailleurs. Et ça fait très bien l’affaire !

 

Motivé.e.s pour tester l’HNI ? Si vous voulez en savoir plus, voici mon retour d’expérience.

Si vous avez aimé notre article, vous êtes libre de le partager ;-)

Tags:

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GRATUIT Votre conseil personnalisé - Pour élever bébé sans couche

%d blogueurs aiment cette page :