hygiene naturelle infantile pourquoi

Pourquoi élever son enfant sans couches ? Pourquoi pratiquer l’hygiène naturelle infantile ? Je vous donne cinq bonnes raisons de vous y mettre vous aussi !

Si vous découvrez ce blog, sachez que je suis maman de deux petites filles avec qui je pratique l’hygiène naturelle infantile depuis leur naissance. Pourquoi ? Dans cet article, je vous donne les 5 bonnes raisons pour vous y mettre. La cinquième raison, c’est souvent celle qu’on oublie et, pour moi, c’est la plus importante. Si vous êtes nouvelle sur ce blog, n’hésitez pas à vous abonnez à la newsletter.

Choisir l’HNI pour des raisons écologiques

Une des premières raisons à laquelle on pense en faveur de l’hygiène naturelle infantile, c’est la raison écologique. Vous vous rendez bien compte, si on utilise peu (voire pas du tout) de couches en élevant ses enfants, cela représente beaucoup moins de déchets incinérés (ou enfouis). Parce que, vous le savez sûrement déjà mais, les couches jetables (je ne parle pas ici des couches lavables) sont des déchets qu’on ne peut qu’incinérer. Donc, ça représente des kilos et des kilos de déchets pour juste un enfant, uniquement sur ces deux à trois premières années de vie ! Donc, ne pas avoir à incinérer ces déchets, ne pas avoir à les traiter, c’est déjà un grand geste en faveur de la protection de l’environnement.

Pour moi, ça peut être même une raison suffisante à la question “pourquoi essayer l’hygiène naturelle infantile”.

Choisir l’hygiène naturelle infantile pour un maternage proximal

Une autre raison de vous essayer à l’hygiène naturelle infantile, c’est si vous avez envie d’aller un peu plus loin dans votre parentalité, dans votre paternage et/ou votre maternage. Si vous avez envie d’être plus dans l’écoute encore de vos enfants, dans l’écoute de leurs besoins, d’être dans un maternage bienveillant, proximal. Et si vous avez envie d’écouter tous les besoins de vos enfants, que ce soit le besoin de manger, de dormir, mais aussi considérer le besoin d’éliminer comme tous les autres.

Essayer cette pratique, c’est aussi :

  • mettre en place une technique de communication supplémentaire avec vos enfants ;
  • leur permettre aussi de se rendre compte de ce besoin comme d’un autre, de le considérer comme leurs autres besoins.

Dans une démarche de maternage proximal, de paternage proximal, c’est une bonne façon d’aller encore plus loin dans votre démarche.

Pourquoi pratiquer l’hygiène naturelle infantile : pour les économies générées !

La troisième raison de vous essayer à l’hygiène naturelle infantile, ça va être aussi une raison pécuniaire, financière. Je ne sais pas si vous avez déjà fait le calcul, mais acheter des couches jetables pour un enfant jusqu’à 3 ans environ (jusqu’à l’âge où, en général, on passe à l’apprentissage de la propreté, juste avant l’entrée à l’école) ça coûte très cher !

Selon plusieurs études (vous pouvez vous y reporter via les publications des différentes associations de consommateurs en France qui mettent à jour ce genre de tests et d’études tous les ans) on estime que le budget familial, pour un enfant jusqu’à ses 3 ans pour l’achat des couches jetables, est de l’ordre de 2.000 euros. Donc, vous voyez, si on n’utilise pas de couches ou très peu, si on utilise de préférence des couches lavables, on fait déjà de sacrées économies.

Alors certes, parfois, pour pratiquer l’hygiène naturelle infantile, vous pouvez choisir d’investir dans un peu de matériel. Mais, je vous assure, ce n’est pas comparable à ces 2.000 euros investis pour l’achat de couches jetables. C’est beaucoup moins important comme budget.  Par exemple, on peut  acheter des vêtements spécialisés pour l’HNI, des pots selon l’âge et les usages, en fonction de votre rythme de vie, etc.

Une raison pratique de tester l’HNI

Une quatrième raison pour s’essayer à l’hygiène naturelle infantile, c’est une raison aussi pratique au quotidien avec vos enfants. Nettoyer du caca collé aux fesses, changer des enfants qui commence à bien gigoter, après 6 mois, après un an, voire vers 2 ans, qui ne supportent plus les couches, qui ne supportent plus d’être allongés pour être changés… Eh bien, croyez moi, ça change la vie de pratiquer l’hygiène naturelle infantile, car ce sont des situations que l’on ne vit pas/plus !

Personnellement, depuis les cinq mois de ma première petite fille et depuis les trois mois de ma cadette, je n’ai plus nettoyé un caca collé aux fesses ! Juste nettoyé ou vidé un pot. C’est beaucoup plus facile, il y en a beaucoup moins partout, sur les mains, sur les vêtements… L’enfant ne s’en met plus partout sur les pieds ou sur les mains quand il est en train de gigoter sur un table de lange, parce que je ne change plus mes enfants de cette manière !

Depuis le début même, je n’en avais pas puisque je ne trouvais pas très sécuritaire le fait de mettre un enfant sur une table en hauteur pour le changer. Je faisais ça plutôt au sol, sur un petit matelas. Là, je n’ai même plus besoin de ça puisque mon enfant, je l’aide à se soulager sur un petit pot. Maintenant, mes enfants sont assez grandes aussi pour se soulager directement elles-mêmes sur un pot si elles le souhaitent. Mais même avant cela, alors qu’elles ne savaient pas encore s’asseoir ou encore marcher, je n’avais que très peu l’occasion de les déposer sur une table de lange.

Et très peu l’occasion de nettoyer un caca tartiné sur une couche et tartiné sur les fesses !

Franchement, c’est un côté pratique incommensurable.

D’autre part, c’est surtout papa qui m’a fait remarquer que ” Franchement, ça, c’est une bonne raison ! C’est vraiment un gros avantage : on a bien fait de se mettre à l’HNI ! “

Une raison de santé publique

Un argument indéniable et inégalable !

Et la cinquième raison de vous mettre à l’hygiène naturelle infantile, de vous y essayez dès à présent, pour moi, c’est la plus importante. C’est une raison de santé publique, pour la santé de vos enfants. Parce qu’en pratiquant l’HNI, vous donnez une position physiologique à vos enfants pour les soulager. Vous ne les laissez pas faire leurs besoins debout ou en position allongée pendant qu’ils sont en train de faire autre chose. Ils conscientisent petit à petit leur besoin d’élimination.

Ce qui fait que, quand vous récupérez les selles et les urines dans un récipient, vous pouvez aussi les observer. Vous me direz sûrement : ” Mais je les vois déjà quand j’utilise des couches jetables ! ” Oui, mais quand c’est tout tartiné sur la couche, quand vous en avez partout vous et votre bébé, et que vous galérez à nettoyer, vous n’avez pas forcément envie de vous poser d’autres questions ou de vous y attarder ! N’est-ce pas ?!

Lorsque vous avez les selles et/ou les urines devant vous dans un pot, sans que ce soit tout écrasé, ou quand vous observez précisément la fréquence à laquelle vos enfants urinent ou défèquent, vous apprenez beaucoup plus de choses que lorsqu’ils ont une couche sur eux, car vous ne pouvez pas savoir à quel moment ils ont fait leurs besoins. Est-ce qu’ils les ont fait il y a 5 minutes ou il y a une heure ? Si vous sentez la couche un peu chaude, vous savez que ça a été fait il n’y a pas si longtemps. Mais en dehors de ça, vous ne pouvez pas savoir à quel moment précis ils les ont fait.

Si vous observez vos enfants avec l’hygiène naturelle infantile, vous les voyez aller sur le pot, vous savez à quels moments de la journée ils y vont et à quelle fréquence. Et vous savez à peu près à quoi vous en tenir en termes d’odeurs et en termes d’aspect.

Grâce à cela, vous pouvez aider vos enfants en terme de santé.

Repérer et soigner rapidement une constipation ou une infection urinaire

Vous pouvez facilement, par exemple, repérer un moment de constipation. Vous pouvez aussi repérer une infection urinaire. Là, je vous parle en connaissance de cause. Ce sont deux cas très particuliers que j’ai vécu avec mes petites filles et que j’ai pu tout de suite repérer, et tout de suite soigner.

En ce qui concerne l’infection urinaire, j’avais remarqué que ma cadette allait plus souvent aux toilettes et faisait plus souvent pipi. Et puis, il y avait une odeur différente aussi. Et je voyais qu’elle faisait une grimace quand elle essayait de faire pipi. Donc, je me suis dit : ” Tiens, quand même, ça m’évoque l’infection urinaire. ” Alors, je suis allée demander à notre médecin référent un test urinaire, alors que ma fille n’avait pas de fièvre, alors qu’elle n’avait pas d’autres symptômes qui évoquaient cette infection. Quand je suis arrivée chez le médecin, elle m’a dit que, pour elle, il n’y avait pas infection urinaire. Elle ne m’a pas prescrit d’analyse urinaire.

C’est moi qui ait insisté pour faire une analyse urinaire, et j’ai bien fait, car elle avait bien une infection due à la bactérie Escherichia coli ! On a donc pu la soigner rapidement. Il n’y avait alors plus trop de choix : c’était bien installé, donc c’est à coups d’antibiotiques qu’on a soigné ça. Mais, heureusement, on a pris l’infection à temps parce que, vous le savez peut-être, une infection urinaire qui tourne mal peut engendrer des problèmes de reins assez graves. Et quand ça se passe chez de très jeunes enfants, ça peut vraiment causer des problèmes sur le long terme.

Vous voyez, c’est ce genre de soucis de santé que j’ai pu repérer très rapidement grâce à l’hygiène naturelle infantile, et sur lesquels on a pu aussi intervenir rapidement sans avoir de séquelles graves par la suite.

Éviter et soulager les soucis du nourrisson

En ce qui concerne les nourrissons, ce qui est intéressant aussi en pratiquant l’hygiène naturelle infantile, c’est que vous pouvez aider à des problèmes très simples comme les coliques et les érythème fessiers. En effet, en portant moins de couches, voire pas du tout, vous limitez les rougeurs sur les fesses très largement. Je vous avoue même que mes enfants n’ont en quasiment pas eu du tout !

En ce qui concerne les coliques : en donnant une position physiologique à vos enfants, en les aidant à se soulager, de la même manière, vous aidez aussi à soulager grandement ces épisodes désagréables.

En termes de santé publique, en termes de confort de vie pour vos enfants, en termes de santé sur le long terme : l’hygiène naturelle infantile est une technique incroyable !

 

Et vous, avez-vous essayé l’hygiène naturelle infantile ? Pourquoi ? Quelles sont vos bonnes raisons de pratiquer l’HNI ? Témoignez en commentaires de vos expériences ! Et rendez-vous sur Youtube pour continuer le débat !

 

Si vous avez aimé notre article, vous êtes libre de le partager ;-)
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Tags:

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GRATUIT Votre conseil personnalisé - Pour élever bébé sans couche

%d blogueurs aiment cette page :