podcast-hni-avis

Vous avez entendu parler de l’HNI et vous cherchez un avis détaillé sur le sujet ? Vous aimez écouter des témoignages ? Je vous propose le premier épisode du podcast “Maman se met au vert”. Il est consacré à l’hygiène naturelle infantile. C’est parti !

Premier épisode du podcast Maman se met au vert : mon avis sur l’HNI

Dans ce premier épisode, je vous donne mon avis sur l’HNI ou l’hygiène naturelle infantile. Il est basé sur ma propre expérience, après 5 ans de pratique avec mes deux enfants.

Qu’est-ce que l’hygiène naturelle infantile ou HNI ?

C’est une pratique consistant à repérer les signes émis par un bébé lorsqu’il a besoin d’éliminer. En effet, les bébés manifestent ce besoin très tôt, à l’aide d’un répertoire varié de mimiques et de gazouillis. C’est un moyen de communication à part entière.

L’HNI n’est donc pas une méthode pour apprendre la propreté à son enfant. C’est une façon de communiquer avec lui, de comprendre et de considérer son besoin d’élimination comme tout autre besoin (manger, dormir, tendresse, etc).

Concrètement, pour proposer à son bébé de se soulager, le parent apprend à repérer les signes de son bébé et le porte au-dessus d’un récipient pour réceptionner les selles ou l’urine. Par la suite, pour que le tout-petit associe ce besoin à une notion plus concrète, le parent pose la question verbalement et/ou émet un son que le bébé associe aux différents besoins (par exemple, “pooo” pour les selles et “psiiiiiit” pour l’urine).

Il n’y a donc pas de notion de dressage avec cette pratique. Il n’est pas question de forcer l’enfant à s’asseoir sur un pot. On ne va pas non plus contre la maturation de l’appareil excréteur et des sphincters. Les enfants, dont les parents communiquent sur leur besoin d’élimination, apprennent souvent à se retenir et à aller aux toilettes avant la moyenne (18 à 24 mois plutôt que 36 mois). Mais ce n’est pas l’objectif premier. Le but est uniquement de mieux prendre en considération ce besoin naturel, au même titre que les autres.

Ma première expérience de l’HNI

Il y a quelques années, j’ai voyagé en Asie (Cambodge et Népal). Au début, n’étant pas dans une réflexion de maternité, je n’y ai pas prêté attention plus que ça. Au bout d’un moment, j’ai tout de même été interpellée : aucun enfant en bas âge ne portait de couche. Les bébés étaient souvent peu habillés, et un membre de sa famille pouvait l’aider à se soulager en le portant contre lui.

Le nom d’hygiène naturelle infantile m’était encore inconnu. Ne pas mettre de couche et répondre au besoin d’élimination des plus jeunes est quelque chose qui est intégré au quotidien de ces familles depuis toujours, donc pourquoi lui donner un nom ?

De retour en France, je suis devenue maman quelques années plus tard avec l’envie de tester cette pratique. Je ne savais pas trop par où commencer. En fin de grossesse, une amie irlandaise m’a prêté un livre de référence sur le sujet. J’ai commencé assez confiante avec ma première fille à ses 3 mois. À 5 mois, on récupérait toutes ses selles, et à 13 mois, quand elle a su marcher, elle allait d’elle-même sur le pot. Je lui laissais une couche la nuit, et de temps à autre en journée lorsque j’étais moins attentive. À 2 ans, elle était quasiment continente.

Pour ma deuxième fille, j’ai commencé à pratique l’HNI dès son premier mois. À ses 3 mois, je captais toutes ses selles.

Avis sur les bienfaits procurés par l’HNI

Pour moi, un des atouts majeurs de la pratique de l’HNI est qu’il n’y a plus de caca partout, tout le temps ! C’est un constat appréciable autant pour les enfants que pour les parents. Fini les petites fesses irritées !

Pratiquer l’HNI permet de respecter l’intimité des petits plus rapidement. Lorsqu’ils sont en train de jouer, ils n’ont pas envie d’être interrompus pour qu’on leur change la couche !

La physiologie de l’enfant est également respectée avec l’HNI. L’enfant prend une posture physiologique lorsqu’il est soulevé par son parent. Essayez vous-même de placer un banc sous vos pieds lorsque vous êtes aux toilettes : votre transit en sera grandement facilité !

Enfin, un atout non-négligeable : l’avantage économique ! En achetant moins de couches jetables, et en utilisant si besoin des couches lavables, cette pratique devient très vite rentable. Lorsqu’on sait que le budget pour les couches est de 2000 euros par enfant en moyenne, ça motive d’autant plus à essayer l’HNI !

Quel est le meilleur moment pour s’y mettre ?

De mon expérience, plus tôt on s’y met, mieux c’est. Il est tout de même possible d’essayer avec un enfant âgé de quelques mois. Après 18 mois, l’enfant est dans une phase d’affirmation de ses propres choix, et cela peut s’avérer plus compliqué de lui proposer quelque chose de nouveau durant cette période.

Il faut que les parents se sentent prêts aussi ; y aller à contrecœur risque de ne rien amener de bon. La pratique de l’HNI amène du changement dans une organisation familiale, surtout si l’on s’y prend assez tardivement.

L’important est de ne forcer personne. La naissance d’un enfant est en soi un événement assez incroyable pour ne pas se mettre soi-même la pression !

Il est primordial de ne pas culpabiliser si l’on n’arrive pas à repérer les mimiques de son bébé durant les premiers jours où l’on teste l’HNI. Il faut laisser le temps faire son œuvre. On n’apprend pas à parler en 3 jours !

Faut-il que les 2 parents s’impliquent dans l’HNI ?

Je pense qu’on est jamais trop pour s’occuper d’un enfant ! Tous les soutiens sont appréciables.

Si un parent se sent prêt pour essayer l’HNI et pas l’autre, il est essentiel de respecter le choix de chacun.e. Peut-être que le second voudra s’y mettre en observant le premier en action ? Et si ça ne fonctionne pas, on a essayé, et c’est déjà super !

Pour aller plus loin et forger votre propre avis sur l’HNI

Faut-il du matériel spécifique pour pratiquer l’HNI ?

En ce qui concerne l’habillage, vous pouvez lire mon article consacré aux habits pour le HNI. Car oui, il existe des habits pour se faciliter la vie ! Mais sont-ils tous nécessaires ? À vous d’en juger !

Qu’en est-il ailleurs, dans le Monde ?

Vous pouvez lire mon article sur l’HNI dans le Monde. Vous y découvrirez diverses pratiques à l’international.

Envie de lire sur l’HNI ?

Je vous conseille 3 livres sur l’hygiène naturelle infantile ici. Du guide pratique pour le démarrage au livre de référence sur le sujet : tout y est !

Un podcast pour écouter des avis, sur l’HNI et bien d’autres !

hni-avis-podcast

Écoutez le podcast “Maman se met au vert” où et quand vous le souhaitez 😉

Musicienne et amatrice de radio, j’ai à cœur de tester ce format audio. Je le trouve très immersif et intimiste. Je suis heureuse d’en avoir composé et interprété l’ambiance musicale.

L’objectif de ce podcast est de parler des différentes étapes de la vie d’une mère d’aujourd’hui, en tenant compte de ses convictions, notamment sociétales et environnementales. Il y est question de parcours de vie, du champ des possibles, pour soutenir les mères dans leur environnement personnel et professionnel.

Je donne la parole à des personnes de mon entourage. Celles-ci interviennent en tant que professionnel ou particulier. Ce partage d’expériences se veut sincère et constructif. Il n’y a pas de place pour un quelconque jugement. C’est un espace d’expression que je souhaite rassurant. Cela donne d’autant plus de sens à ce podcast, et le rend accessible à toute personne prête à recevoir ces idées et ces conseils.

Selon les possibilités et les envies de chacun.e,  les témoignages sont retranscrits sous forme d’interviews, d’extraits ou de citations, anonymes ou non.

Je vous donne rendez-vous tous les dimanches pour un nouveau podcast 😉

 

Vous aimeriez qu’un sujet particulier soit traité dans ce podcast ? Partagez vos inspirations dans l’espace des commentaires en dessous de cet article. Je lis toutes vos propositions et y réponds avec plaisir (dans la mesure du possible, bien sûr).

 

Si vous avez aimé notre article, vous êtes libre de le partager ;-)
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Tags:

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GRATUIT Votre conseil personnalisé - Pour élever bébé sans couche

%d blogueurs aiment cette page :